jeudi 24 juin 2021
A VOIR

|

Cris et rires nerveux, un SDF jugé pour un vol, “gêné” de raconter son “histoire”

Publié le

Publié le 11/03/2019 à 14:26 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Les gendarmes qui l’escortaient ont eu des sueurs froides. Ce SDF, détenu pour de multiples vols, étaient convoqué pour un fait similaire. Un vol à la roulotte, dans une voiture, commis en décembre 2017.

Mais son attitude dans le box a surpris, voire inquiété, toute l’assistance. L’homme paraissait tantôt énervé, tantôt hilare, poussant même des petits cris lors des prises de parole du président. Les gendarmes ne le quittaient donc pas des yeux.

“Mais qu’est-ce qui vous fait rire ?“, lui a demandé le président. “Parce que tout le monde entend. Ça me gêne“, lui a répondu le trentenaire, avant de pousser un énième cri.

Qu’est-ce qui s’est passé pour que vous soyez SDF ?“, a enchaîné le magistrat pour tenter de comprendre son parcours. ” Je n’ai plus envie de dire…je suis en train de raconter toute mon histoire“, a rétorqué le prévenu qui s’est ensuite complètement renfermé.

Auparavant, l’homme avait expliqué qu’il volait pour se nourrir mais aussi pour acheter du paka qu’il consomme depuis ses 12 ans. “Tout le monde vole. C’est mieux de voler que de taper sa femme“, a-t-il ajouté.

“Mais comment voyez-vous l’avenir ? “, a encore tenté le président en lui faisant remarquer que son casier comptait déjà 10 condamnations. Réponse de l’autre : “C’est l’avenir qui le dira. Je veux juste aller à Tatutu et faire ma peine”.

Le SDF est donc reparti sous escorte des gendarmes avec une nouvelle peine de 6 mois de prison ferme.

J-B. C.

 

infos coronavirus