samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : un couple arrêté pour vente de fausse chloroquine à Tahiti

Publié le

Le couple qui vendait de la fausse chloroquine via les réseaux sociaux, a été arrêté mercredi soir à Papeete.

Publié le 27/03/2020 à 10:47 - Mise à jour le 27/03/2020 à 10:58
Lecture < 1 min.

Le couple qui vendait de la fausse chloroquine via les réseaux sociaux, a été arrêté mercredi soir à Papeete.

Une information révélée par nos confrères de Tahiti Infos. Alors que le Pays a commandé la chloroquine pour l’utiliser comme essai thérapeutique, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, un homme et une femme ont de leur côté, profité de la crise sanitaire pour vendre des fausses gélules de ce médicament via un faux compte Facebook. Des boîtes vendues à 16 000 Fcfp l’unité.

Lire aussi > Coronavirus : la délivrance du Plaquenil, dérivé de chloroquine, encadrée

Les policiers de la DSP se sont alors fait passer pour des acheteurs, et ont retrouvé le couple mercredi soir sur un parking de Papeete afin de recevoir la fausse chloroquine, qui était en fait de la spiruline…

Si l’homme qui a reconnu les faits a été placé en garde à vue et sera poursuivi pour « pratiques commerciales trompeuses », la femme, elle, a affirmé ne pas être au courant de la nature de l’escroquerie et a été mise hors de cause par son compagnon. Elle est ressortie libre de sa garde à vue.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.