dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Cour d’appel : un escroc, une vingtaine de victimes et 6,5 millions de préjudice

Publié le

Publié le 11/01/2017 à 15:20 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

En quelques mois, il avait fait une vingtaine de victimes. Le prévenu, 63 ans, allait à la rencontre de particuliers à qui il promettait de les aider dans leur différents projets mais, au préalable, il leur réclamait d’importantes sommes d’argent. Au total, il les aurait escroqués d’environ 6,5 millions de francs.

Cet argent devait lui permettre, selon lui, de débloquer des fonds dans des banques étrangères où il pensait posséder des millions de dollars U.S. En réalité, l’homme aurait pu être lui aussi la victime d’escrocs qui agissent sur Internet, bien que l’enquête n’a pas permis de le déterminer.

« J’ai suivi les consignes de ces personnes. J’envoyais l’argent par Western Union (…) J’attendais que les fonds là-bas soient affectés ici« , a-t-il déclaré depuis le box des prévenus.

L’argent qu’il aurait empoché de ses nombreuses victimes lui servait à vivre au quotidien. « Il estime que la peine de première instance, est trop sévère, mais il a déjà été condamné à deux reprises pour des faits similaires », a lancé l’avocat général qui a requis la même condamnation que celle prononcée par le tribunal correctionnel.

L’avocat du sexagénaire a, de son côté, réclamé que la « majeure partie » de la peine soit assortie du sursis notamment pour permettre à son client de rembourser ses victimes : « Il est l’héritier d’une famille foncière importante. Il n’a pas encore organisé la vente de ses biens mais c’est la piste qui est privilégiée ». La cour d’appel reprendra son jugement le 9 février prochain.
 

J-B. C. 

infos coronavirus