lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Clinique Paofai – Un délégué syndical licencié pour avoir traité un collègue de « taioro »

Publié le

Publié le 06/06/2019 à 7:47 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture < 1 min.

Ce délégué syndical contestait devant la haute juridiction son licenciement prononcé en novembre 2016 et validé par l’inspecteur du travail comme l’exige la loi du fait de son statut de salarié « protégé ».  

Le syndicaliste, qui se montrait « verbalement agressif envers ses collègues », avait lancé à l’un d’eux « ohipa taioro ». Une expression signifiant selon lui « une préparation culinaire locale destinée à relever le goût des poissons et des fruits de mer », mais qui peut aussi se traduire par « travail bâclé ». Rien d’injurieux donc à ses yeux.

Des explications qui n’ont pas convaincu la cour administrative d’appel. Dans sa décision, celle-ci note que « taioro est également une insulte d’une extrême grossièreté, à forte connotation sexuelle, dont le sens n’échappe à personne sur le territoire et qui est employée par les Polynésiens d’origine à l’encontre des métropolitains ».

« Les pièces du dossier qui rapportent l’altercation excluent l’interprétation anodine que » le syndicaliste « veut donner à l’expression », poursuit la juridiction qui conclut que ces propos « constituent une faute suffisamment grave pour justifier un licenciement ».
 

J-B. C. 

infos coronavirus

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.