samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Un chasseur sous-marin retrouvé mort à Faaone

Publié le

Un chasseur sous-marin parti plonger seul depuis midi à Faaone (Taiarapu-Est), a été retrouvé mort ce lundi 8 juin, à 16 heures 45.

Publié le 08/06/2020 à 16:22 - Mise à jour le 08/06/2020 à 19:34
Lecture 2 minutes

Un chasseur sous-marin parti plonger seul depuis midi à Faaone (Taiarapu-Est), a été retrouvé mort ce lundi 8 juin, à 16 heures 45.

Le JRCC a été prévenu vers 15 heures par les gendarmes, alertés par les pompiers et la famille, qui ont indiqué que le chasseur sous-marin s’était mis à l’eau vers midi et que sa bouée était immobile depuis 14 heures.

Le chasseur était parti plonger seul au niveau de la passe Vaihi, à Faaone.

(Crédit : archives Tahiti Nui Télévision)

À la réception de l’alerte, un message a immédiatement été diffusé par radio VHF et un
dispositif de recherche a été mis en place avec des moyens nautiques et terrestres (pompiers et gendarmerie), appuyés par des bateaux de pêches privés et des apnéïstes volontaires. L’hélicoptère Dauphin a été mobilisé pour renforcer le dispositif de recherche.

L’homme âgé de 32 ans a finalement été repéré par 30 mètres de fond par l’un des apnéïstes volontaires, à 16 heures 45, à proximité de sa zone de chasse habituelle, à 300 mètres du rivage, au PK 49,2. Il a été remonté à la surface et pris en charge par les services de secours et la gendarmerie, avant qu’un médecin ne constate son décès.

Il s’agit du sixième accident mortel depuis le début de cette année en Polynésie. Pour rappel, le 28 mars dernier, un chasseur sous-marin perdait également la vie à Moorea.

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.