lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Cambriolage d’une roulotte : « je voulais laisser ça à mes enfants » raconte la mère de famille

Publié le

TARAVAO - Une famille sans revenus. Nous en parlions lundi, la roulotte Peni de la famille Fareea à taravao a été cambriolée durant le week-end. Les voleurs ont absolument tout pris. Rencontre avec Thérèse, la maman :

Publié le 16/04/2019 à 13:11 - Mise à jour le 18/06/2019 à 14:30
Lecture < 1 min.

TARAVAO - Une famille sans revenus. Nous en parlions lundi, la roulotte Peni de la famille Fareea à taravao a été cambriolée durant le week-end. Les voleurs ont absolument tout pris. Rencontre avec Thérèse, la maman :

En vidéo, l’interview de Thérèse, la mère de famille

Viandes, boissons gazeuses, frites, hachis, gaufres, sauces… des voleurs ont tout emporté de ce que contenait la roulotte Peni de la famille Fareea. Une roulotte ouverte par une mère, à la suite du décès de son mari, pour aider ses enfants. C’est désormais toute la famille qui se retrouve sans emploi. Thérèse, la maman, est dévastée :  « Au départ de leur père, nous avions déjà ce projet : investir pour laisser quelque chose de meilleur à mes enfants, un futur. Quand leur père est parti, j’ai mis tout ça en place toute seule. (…) Je suis seule. Je n’ai que ma retraite. Je voulais laisser ça à mes enfants. (…) Pour me remettre sur pied, je ne sais pas comment faire (…) Ça me fait mal au coeur. Très mal au coeur. »

Pour Mireille Cheung, la fille de Thérèse et gérante de la roulotte, c’est la tristesse et l’incompréhension : « On est tristes parce qu’on nous a volés. C’est notre outil de travail. Pour redémarrer, ça va être difficile.(…) Ça fait pas mal d’années qu’on a perdu notre père. Maman est là, elle nous a aidés à avoir un travail, pouvoir subvenir à nos besoins. (…) On voit un peu partout qu’il y a des vols. Mais ici, tout était cadenassé. On ne comprend pas. (…) C’est de la colère et de la tristesse en même temps. » 

L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver les voleurs.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.