mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Bagarre mortelle à Raiatea

Publié le

Publié le 31/08/2015 à 15:47 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:54
Lecture 2 minutes

C’est vers 3 heures du matin que Marc, policier municipal, a été appelé pour une bagarre. Une fois sur les lieux, quartier de Avera, il a découvert le drame : un homme de 37 ans étendu par terre, le corps inerte. « Une dame m’a appelée vers 3h20. Elle m’a expliqué qu’il y avait une bagarre. Ensuite, elle m’a rappelée et m’a dit qu’elle pensait que l’homme qui était par terre était déjà mort. Elle ne m’a pas expliqué où cela se passait. J’ai cherché de pk 3.5 jusqu’à pk 4.2. J’ai trouvé grâce aux lumières des pompiers et de la gendarmerie. Je suis rentré dans le foyer. Il y avait la famille et un jeune qui n’était pas bien », raconte Marc Tiatia, policier municipal. Le corps de l’homme se trouvait à l’arrière de la maison, dans l’herbe. « Il y avait un peu de sang », décrit le policier. 
 
Face à la gravité des faits, les pompiers, le Samu et les gendarmes ont été dépêchés sur place. Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux jeunes hommes en seraient venus aux mains après une soirée bien arrosée. Cependant, rien encore n’explique les coups mortels portés sur la victime« Quand on masse d’habitude  il y a une certaine résistance. Et là, on a senti qu’il y avait un enfoncement au niveau de la cage thoracique », explique Jean-Louis Faucon, chef de corps des sapeurs-pompiers de Taputapuatea. L’homme a pu recevoir des coups ou faire une chute selon le pompier. « C’est l’enquête qui déterminera ce qui s’est exactement passé », déclare-t-il au micro de Tahiti Nui Télévision. 
 
L’homme soupçonné du meurtre est connu des autorités de la commune. À plusieurs reprises, les forces de l’ordre ont dût intervenir pour des actes de violence… « C’est quelqu’un de très connu dans le quartier parce que c’est quelqu’un de très violent. Il venait provoquer les gens dans le quartier d’à côté avec des coupe-coupe, des fusils… Je pense que c’est lui qui a commis cet acte », avance Marc Tiatia. 
 
Une information judiciaire a été ouverte par le parquet. L’auteur présumé des faits a été placé en garde à vue et mis en examen pour homicide volontaire. Pour l’heure, on ne connaît toujours pas les causes exactes du décès. Une autopsie a été ordonnée. 

Il s’agit du troisième homicide en deux mois à Raiatea…

(Interviews : Rony Mou-Fat)

Marc Tiatia, policier municipal à Taputapuatea

Jean-Louis Faucon, chef de corps des sapeurs pompiers de Taputapuatea

infos coronavirus