lundi 21 octobre 2019
A VOIR

|

Atterrissage forcé à Raiatea

Publié le

Publié le 24/07/2017 à 8:26 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture 2 minutes

Lundi 24 juillet au soir, 60 passagers et quatre membres d’équipage en vol sur un ATR 72, en direction de Papeete, ont sans doute eu une des plus belles frayeurs de leur vie. Quelques minutes seulement après avoir décollé de l’aéroport de Bora Bora, l’avion entamait une procédure d’atterrissage forcé. Une odeur de brûlé avait envahi le cockpit, puis la cabine passagers.

Malgré des émanations de fumeroles dans la cabine de pilotage, le commandant de bord et son co-pilote ont réussi à poser l’avion sur le Tarmac de Raiatea, en toute sécurité, mais les passagers sont sous le choc. L’un d’eux, touriste américain raconte

“Nous avons compris que le danger était sérieux lorsqu’une hôtesse de l’air a commencé à orienter les passagers assis près des sorties. Ils nous ont expliqué que c’était ce qu’ils devaient faire, c’était le protocole.

L’histoire se termine bien, mais beaucoup sont encore sous le choc et ne sont pas prêts d’oublier ce qu’ils viennent de vivre à bord de cet ATR 72.

La dextérité du pilote, et l’étroite collaboration des services au sol, ont permis de mener à bien cette mission de sauvetage.
L’origine du problème n’a pas encore été déterminée. 

Les passagers ont passé la nuit à Raiatea où ils ont été accueillis à l’Internat protestant grâce aux services de la mairie de Uturoa, les hôtels affichant complet pendant le Festival des Raromatai qui a lieu actuellement.
 
Les passagers seront de retour sur Tahiti ce mardi.
 
Les voyageurs internationaux seront réacheminés vers leur destination finale au plus tôt, en tenant compte des disponibilités des compagnies internationales.
 
En attendant de reprendre les airs, tous sont logés à l’internat du Lycée Professionnel Tuteao a Vaiho.
 

Rédaction Web

Dominique GOCHE, Maire délégué en charge de la sécurité dans la Commune d’Uturoa

Philip et Desmond, passagers américains

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Charles Laux, une vie vouée au kung-fu

Depuis son adolescence, Charles Laux pratique le kung-fu a un rythme soutenu. Aujourd’hui à la retraite, il consacre la plupart de son temps à acquérir davantage de techniques pour se perfectionner. Des techniques durement acquises auprès de maîtres et au gré de ses voyages.

Don d’organes : “Donneur ou pas, l’important est de...

Les associations Un don de vie et Donneurs de sang de Polynésie ont organisé samedi une journée de sensibilisation pour encourager le don d’organes. Carine Domelier, membre de l’association Un don de vie, explique que, "donneur ou pas, l’important est de le dire à ses proches".

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X