dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Assises : ” j’ai fait le mal mais, sinon, c’est moi qui allait mourir”

Publié le

Publié le 15/02/2017 à 15:16 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture 2 minutes

Le samedi 13 décembre 2014, les deux hommes, connus pour leur consommation d’alcool, s’étaient disputés. Denis, 33 ans, avait réclamé de l’argent à l’accusé mais celui-ci avait rechigné à lui en donner. Le neveu, en colère, avait commencé à détériorer l’habitation de son oncle puis lui avait lancé : “je vais te tuer“.

Des menaces restées ancrées dans la tête du quinquagénaire.  “Je ne pouvais plus le supporter. Je savais qu’un de ces jours, il allait le faire “, a déclaré celui-ci depuis son box.

Dans la soirée, alors que son neveu dormait, il s’était saisi d’une hache pour commettre l’irréparable.

J’ai coupé deux fois“, a expliqué l’accusé, ” je savais que j’allais aller à Nuutania. J’ai fait le mal mais, sinon, c’est moi qui allait mourir “.

Sa sœur, qui est aussi la tante de la victime, a témoigné à la barre pour dire tout le bien qu’elle pensait de Tatu, un homme “travailleur ” contrairement à son neveu décrit comme oisif et violent.

Mon frère n’est pas un assassin. Il a tué parce qu’il avait peur. C’était lui ou Denis. Il n’avait pas le choix. Denis était jaloux de son bonheur. C’est un élément destructeur. Il a gagné. Il a foutu la vie de mon frère en l’air et la sienne aussi “, a-t-elle lancé, remontée.

Un témoignage “pas objectif ” pour l’avocat des proches de la victime, Me Dominique Bourion, pour qui Denis ne représentait, de surcroît, aucune menace lorsqu’il a été agressé : “au moment où il est tué, il dort paisiblement dans son lit. Il n’est pas en train de menacer l’auteur des faits.”

Le procès doit s’achever demain. Le verdict est attendu dans le courant de la journée. Jugé pour assassinat, l’accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
 

J-B. C. 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

Une grande enquête santé sur les maladies non transmissibles...

Une grande enquête santé 2019-2020 démarre la semaine prochaine dans l’ensemble des archipels de la Polynésie. Edouard Suhas, chargé de recherche à l'institut Louis Malardé, et le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), étaient nos invités pour en parler :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV