fbpx
mardi 22 octobre 2019
A VOIR

|

Assises : des conjoints violents sur le banc des accusés

Publié le

Publié le 25/05/2017 à 9:39 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture 2 minutes

Tamatea B. sera le premier à comparaître, mardi. Cet homme de 42 ans aujourd’hui, qui se trouve en détention provisoire à Nuutania, est accusé de « violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Un chef passible de 20 années de réclusion.

Le 26 juin 2015 à Raiatea, les pompiers s’étaient portés au chevet de sa compagne qu’ils avaient découverte sans vie. La veille, alors que tous deux avait consommé des litres de komo, l’accusé lui aurait porté de multiples coups.

Au réveil, la victime s’est plainte d’avoir des difficultés pour respirer. Elle rendra son dernier souffle peu après. La jeune femme présentait de multiples hématomes au visage et, selon l’autopsie, est décédée en raison d’un important traumatisme crânien.

Ce dossier devait être étudié lors de la précédente session de la cour d’assises mais un problème de procédure avait conduit à son renvoi.
 
Mardi et mercredi de la semaine suivante, un autre homme, Reua H, fera face aux jurés pour des faits quasi similaires. Le 21 mai 2015 à Vairao (Tahiti) lui aussi aurait passé à tabac sa conjointe après avoir absorbé une grande quantité de vodka.

Au point que s’il a reconnu les violences, l’accusé, 32 ans aujourd’hui, a déclaré lors de son audition se souvenir de peu de choses.

« Je crois que j’ai cogné ma femme car lorsque j’ai regardé mes mains le lendemain, j’avais des bobos », avait-il déclaré.

Hospitalisée, la victime, 23 ans, était tombée dans le coma puis en était sortie mais elle présentait un état végétatif. Elle était décédée 3 mois plus tard d’une détresse respiratoire consécutive à un « traumatisme crânio-encéphalique sévère » très probablement lié aux coups reçus.

Reua H. est renvoyé pour « violence sur personne vulnérable ayant entrainé la mort sans intention de la donner ». Sa compagne était en effet atteinte d’une cirrhose du foie et devait être évasanée en métropole pour recevoir une greffe. L’accusé risque aujourd’hui 20 ans de prison.
 
Le procès de Brett T. conclura la session d’assises. Le lundi 12 juin, cet individu de 23 ans sera jugé pour avoir causé la mort d’un homme qui vivait sous le même toit que lui, dans la maison familiale de Raiatea. Le 31 août 2015, tous deux, qui en étaient déjà venus aux mains par le passé, avaient eu un rapport sexuel.

Puis le présumé agresseur était parti se coucher. Dans la nuit, il avait entendu du bruit et s’était relevé. Selon ses déclarations, il serait alors tombé nez-à-nez avec la victime qui lui aurait jeté une bouteille. Un geste qui aurait déclenché une avalanche de coups de pieds et de poings.

C’est d’ailleurs uniquement parce qu’il commençait à avoir mal au poignet que le jeune homme aurait cessé les violences. La victime, elle, ne respirait déjà plus. Brett T. encourt 15 années de prison.

Outre ces trois affaires, deux autres dossiers, de viols cette-fois, seront soumis à l’appréciation des jurés. Des audiences qui pourraient se dérouler à huis-clos. 

J-B. C. 

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Web Zone : des solutions digitales pour les sourds...

La journée mondiale de la langue des signes était célébrée le 23 septembre, celle des sourds aura lieu samedi. L'occasion de parler des solutions digitales pour apprendre ou traduire la LSF.

Web Zone : Tahiti tourisme mise sur les réseaux...

Tahiti Tourisme mise sur les réseaux sociaux pour impliquer la population dans sa nouvelle campagne de communication… Un grand casting est lancé durant tout le mois d’octobre. On en parle dans votre rubrique Web Zone.

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X