dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Arrêté deux fois, il finit en prison

Publié le

Arrêté une première fois pour défaut d'attestation dérogatoire et conduite en état d'ivresse, il récidive un mois après.

Publié le 27/04/2020 à 19:27 - Mise à jour le 28/04/2020 à 8:41
Lecture < 1 min.

Arrêté une première fois pour défaut d'attestation dérogatoire et conduite en état d'ivresse, il récidive un mois après.

Ce dimanche 26 avril 2020 à 18 heures 15, une patrouille de gendarmerie procède au contrôle d’un véhicule sur la RT1, à Papara. Le conducteur de la voiture n’a pas d’attestation dérogatoire de déplacement, pourtant obligatoire en période de confinement et son haleine sent l’alcool. Il est conduit à la brigade de gendarmerie de Papara pour vérifier son taux d’alcoolémie. L’éthylomètre affiche un taux de 0,66 mg d’alcool par litre d’air expiré.

Et ce n’est pas la première fois qu’il est pris en flagrant délit de conduite en état d’ivresse. Son permis de conduire lui a été retiré le matin même par la gendarmerie pour des faits similaires en date du 29 mars 2020. Il avait alors été contrôle avec 0,59 mg d’alcool par litre de sang. Il aurait bu plusieurs bières et de la vodka.

En état de récidive de conduite sous l’emprise de l’alcool, il a été placé en garde à vue et présenté ce lundi en comparution immédiate. Il a été condamné à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt et a donc été conduit en prison. Il a aussi interdiction de repasser le permis de conduire pendant une année.

infos coronavirus