lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Agression à Bora Bora : un homme entre la vie et la mort

Publié le

Publié le 13/09/2015 à 13:27 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:54
Lecture < 1 min.

Nous l’annoncions ce lundi matin : le fils de Stanley Ellacott, président de la Fédération d’entraide polynésienne de secours en mer (FEPSM), a été victime d’une agression dans la nuit de dimanche à lundi. 

Selon des sources proches de l’enquête, l’agression a eu lieu entre 2 et 3 heures du matin. Une première bagarre a éclaté à Amanahune. Le fils de Stanley Ellacott, accompagné de deux jeunes femmes, a pris la fuite. Ses agresseurs, un couple âgé d’une vingtaine d’années et un autre jeune homme, les ont poursuivis. Une deuxième rixe a éclaté 2 km plus loin. La voiture du fils de Stanley Ellacott a été dérobée par les agresseurs qui l’ont abandonnée quelques kilomètres plus loin… dans le lagon. Les trois victimes ont été blessées. Passé à tabac, le fils de Stanley Ellacott est dans un état grave. Ses agresseurs lui auraient également roulé dessus… Il a été évasané vers l’hôpital de Taaone. 

Les agresseurs ont été interpelés et sont entendus en ce moment par les gendarmes de Bora Bora. L’affrontement aurait éclaté pour une histoire de jalousie. Selon une source proche de l’enquête, les agresseurs comme les victimes étaient alcoolisés. Ce genre de violence est rare à Bora Bora. Les autorités restent vigilantes. 

Plus d’infos à suivre. 

Rédaction Web

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...