jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

Agressé par un agent de la DSP

Publié le

Publié le 23/07/2016 à 14:51 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 3 minutes

C’est une information dont la primeur revient à nos confrères de Tahiti Infos. Vendredi après midi, 16h15, Zino gare son véhicule en double file face au marché de Papeete, pour récupérer le stock de monoi qu’il vend sur son étal. Un agent de Police vient alors lui demander de déplacer son véhicule. Zino refuse, expliquant que les mutoi autorisent les exposants du marché à stationner à cet emplacement pour charger et décharger leur marchandise. C’est là que tout dérape.

Le gars continue de me dire que je n’ai pas le droit d’être là” raconte t-il au Micro de Tahiti Nui Télévision. “ J’ai tenté de discuter avec la fille (l’agent de Police Ndlr), mais là le chef a voulu faire le superman. Il est arrivé en me parlant comme à un chien. J’ai tenté de lui expliquer mais il n’a rien voulu savoir. Il m’a menacé de me mettre au cachot pour outrage. Ma femme a tenté de calmer la situation, mais il a poussé ma femme et il m’a poussé moi. Je me suis énervé, je l’ai carrément engueulé, je lui ai dit des gros mots. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais c’était sous le coup de la colère. Vraiment il voulait qu’on se batte.

Ensuite, si l’on en croit le récit de Zino, un agent de proximité du marché serait intervenu pour tenter de calmer la situation. Ce dernier aurait pris Zino par l’épaule pour l’emmener quelques pas plus loin, se calmer. C’est un fois Zino face contre la grille du marché, que l’agent de la DSP serait venu dans son dos pour l’étrangler et le plaquer au sol afin lui mettre les menottes. Une attitude que le vendeur de monoi trouve violente et injustifiée.

Zino raconte ensuite que le gardien de la paix l’a conduit jusque dans la voiture de Police. “Une fois dans la voiture, il a continué à m’étrangler en me mettant la ceinture. Il appuyait très fort, je ne pouvais plus respirer. Sa collègue n’arrêtait pas de me dire “arrête ton chiqué” alors que je m’étouffais. Heureusement il y avait le jeune stagiaire qui n’a pas accepté ce que son chef a fait et qui a tenté d’intervenir auprès de son chef pour le calmer. Il voyait que je ne pouvais plus respirer.

Dans la voiture, Zino a tenté d’expliquer aux forces de l’ordre qu’ils outrepassaient leurs droits, ce à quoi l’agent de la DSP aurait répondu “On est la loi, on fait ce qu’on veut, on peut même faire pire.

Zino explique encore “Une fois sur le parking, il m’a dit “C’est dommage que l’agent de proximité soit intervenu, j’avais envie de te casser ta gueule. J’ai envie de t’enlever tes menottes, on va se battre.

Une fois à la DSP, les agents ont demandé au vendeur de monoi de vider ses poches et décliner son identité, puis ils l’ont placé une quinzaine de minutes en cellule avant de le laisser partir, avec une convocation pour outrage à agent. Zino s’est alors rendu aux urgences du CHPF de Taaone, où il a été placé une heure sous assistance respiratoire. Les médecins l’ont ensuite laissé repartir avec une ITT de cinq jours.

          Que justice soit faite

Après avoir raconté ses mésaventures sur Facebook, zino est allé porter plainte le lendemain, auprès de la gendarmerie. Il dénonce un comportement inacceptable “Surtout pour une histoire de stationnement, ça a été vraiment trop loin.

J’attends qu’il y ait une justice qui soit faite, qu’il y ait un minimum de civilité de leur part. Je veux que l’Etat, le Président, la justice sachent ce qui se passe vraiment au niveau de cette police qui ne sait pas se contrôler” Explique t’il.

Contactée, la DSP a refusé de communiquer sur les faits avant que l’enquête ne soit bouclée.

 

Rédaction web (Interview Sam Teinaore, Tamara Sentis, Manava Tepa)

 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV