mardi 9 mars 2021
A VOIR

|

Accusé d’avoir tué son frère, il maintient qu’il s’agit d’un accident

Publié le

Publié le 29/05/2018 à 17:01 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture < 1 min.

A la fin des débats, l’accusé a rappelé qu’il aimait son frère et que jamais il n’aurait pu lui foncer dessus avec une voiture.
 
Il a également ajouté que lorsqu’il est retourné à Raivavae au terme de 11 mois de détention à Nuutania, il s’est rendu sur la tombe de son frère pour la nettoyer, puis chaque jour il revenait pour lui demander pardon.
 
Même si plusieurs éléments du dossier prouvent le contraire, l’accusé maintient qu’il s’agit d’un accident.
 
Maitre Benoît Bouyssié, son avocat, commente :
 
« J’essaie de faire comprendre à la cour que quelques fois, les apparences sont trompeuses. C’est le cas dans ce dossier. Quelques fois, la vérité n’est pas immédiatement vraisemblable. Moi-même, si j’ai pu douter au début de la version de mon client, au moment de la reconstitution, ma conviction était faite. »
 
L’avocat de la compagne de la victime a quant à lui tenté de démontrer qu’il a bien eu l’intention de percuter son frère avec le 4×4 qu’il conduisait.
 
Une thèse suivie par l’avocate générale qui a demandé une peine entre 10 et 12 ans de réclusion criminelle.
 
Mais, après plusieurs heures de délibérations, Clément Tevaatua écope finalement de cinq ans de prison. Il a dix jours pour faire appel.

Sam Teinaore

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...