lundi 16 septembre 2019
A VOIR

|

À Tenaho plus de peur que de mal

Publié le

Publié le 16/02/2019 à 13:05 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

“A chaque fois qu’il pleut, les souvenirs des intempéries d’y il y a deux ans me reviennent en mémoire et cela me fait peur.”, se confie Yolande, habitante du quartier Tenaho à Pirae. “Hier soir, moi et mon fils, on arrivait pas à dormir avec le vent qui soufflait vraiment fort. Tout d’un coup, notre électricité s’est coupée et on se demandait ce qu’il se passait. On est sorti, et on a vu que c’était un arbre qui avait tout arraché les fils en tombant”.

Une autre riveraine témoigne. “Alors que l’on dormait, les enfants sont venus nous réveiller pour nous dire qu’il fallait que l’on sorte de là puisque des arbres  tombaient sur les maisons”. Et c’est la peur au ventre à l’idée de revivre l’épisode de janvier 2017 où des inondations avaient dévasté le quartier, qu’elle a rejoint les familles hébergées à la mairie de Pirae. “Avec mes quatre enfants on a pris le nécessaire et on est parti se réfugier à la mairie.”

En effet, dans la soirée, la police municipale et les pompiers sont passés voir les habitants du quartier pour les convaincre de quitter leur domicile afin qu’ils se réfugient à la mairie par simple mesure de précaution. Une  vingtaine de personnes ont donc passé la nuit de samedi à l’hôtel de ville de Pirae et parmi elles quelques unes ont choisi de rester jusqu’à lundi à la mairie, malgré les améliorations annoncées par Météo France. Pour l’heure, les techniciens de l’EDT s’activent pour rétablir le courant.

 

Rédaction Web avec Laure Philiber

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV