jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

60 jours d’arrêt pour Mateia Hiquily

Publié le

Publié le 03/04/2018 à 7:25 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture < 1 min.

Mateia Hiquily a été agressé au Sugar, à Papeete, dans la nuit de samedi à dimanche comme l’ont révélé nos confrères de Polynésie Première. Des violences qui lui auraient causé d’importantes fractures au niveau du visage.

Le jeune surfeur a été transporté au centre hospitalier de Polynésie française (CHPF) où il a été opéré.

Dans un premier temps, les médecins lui ont prescrit 21 jours d’interruption temporaire de travail (ITT). Mais au vu de la gravité de ses blessures, cet arrêt a été porté à 60 jours.

Son agresseur présumé a été arrêté. Le parquet souhaitait qu’il soit jugé en comparution immédiate, jeudi, et d’ici là, l’envoyer en détention provisoire. Lundi, le juge des libertés et de la détention (JLD) n’a pas suivi les réquisitions. Le mis en cause a été remis en liberté. Il est attendu dans les mois qui viennent devant le tribunal pour être jugé.
 

Rédaction web avec J-B Calvas

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu