samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

22 ans de réclusion criminelle pour le cambrioleur qui avait tué un papy

Publié le

Publié le 28/06/2019 à 6:37 - Mise à jour le 02/07/2019 à 18:30
Lecture < 1 min.
Dès l’ouverture du procès jeudi matin, l’accusé avait reconnu tous les faits. Il avait confirmé s’être introduit dans la maison de la victime pour lui voler des objets de valeur, à Pirae. Mais quand il était entré, il était tombé nez à nez avec le propriétaire, âgé de 83 ans. Il lui avait alors asséné un coup de poing au visage, puis deux coups de pieds à la tête tandis que que le vieil homme tentait de se relever. L’accusé s’emparait ensuite du téléphone portable de la victime et d’une sacoche contenant 3 000 Fcfp, un chéquier et une carte bancaire.

L’homme de 23 ans est connu des services de police et a déjà été condamné pour vol. « Il avait été convoqué par le juge d’application des peines qui lui avait demandé d’indemniser la victime. Alors il m’a dit : ‘je vais essayer de voir où je peux trouver de l’argent’. Et il est allé sur les hauteurs, à Aute » a déclaré maître Raoul Oureille, avocat de l’accusé.

La victime n’est pas décédée au moment de l’agression, mais 10 jours après lors d’une opération chirurgicale pour traiter ses cervicales fracturées. Le procès s’est terminé vendredi après-midi. L’accusé a été condamné à 22 ans de réclusion criminelle.

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus