mardi 23 juillet 2019
A VOIR

|

1 an de prison ferme pour avoir menacé sa famille avec un fusil harpon

Publié le

Publié le 09/12/2018 à 17:04 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:38
Lecture 2 minutes

Samedi 8 décembre aux alentours de 13 heures, les gendarmes de Papara sont appelés pour une bagarre au PK 39,2 au quartier de la Carrière. Arrivés sur place, ils voient une quinzaine de personnes dans la cour d’une maison où un individu très alcoolisé et très énervé vient de casser une multitude d’objets. Il indique aux gendarmes vouloir se suicider. Son frère, sa mère et sa compagne déclarent quant à eux que ce dernier les a menacés avec un fusil harpon.

>> “Si tu es bourré, prends ton fusil harpon et tue-le”

Tout serait parti d’une rallonge que l’individu interpellé aurait tiré de la maison de sa mère vers la route pour alimenter son appareil à musique. Son frère de 10 ans son cadet, s’y serait opposé, et les deux hommes en seraient rapidement venus aux mains. La matriarche serait alors sortie de la maison pour les raisonner.

La situation aurait ensuite dégénéré : l’individu aurait tenté de jeter une bouteille de bière puis un parpaing sur son frère et sa mère. Il leur aurait ensuite jeté une pierre. Les personnes présentes auraient aidé la mère et le frère à attacher l’individu pour l’empêcher de blesser quelqu’un. Mais il se serait libéré et aurait saisi dans sa chambre son fusil harpon pour menacer son frère et sa mère. Il a déclaré aux gendarmes s’être souvenu d’un conseil de son père qui lui aurait dit un jour : “si tu es bourré, prends ton fusil harpon et tue-le”.

>> L’homme est bien connu de la justice pour avoir été condamné à six reprises

Mais pour le prévenu, les faits se seraient passés autrement. Il a déclaré aux juges : “mon frère est jaloux de moi car ma copine est plus belle que la sienne”.  Il a également déclaré qu’il n’a jamais jeté de pierre, mais qu’il a bien essayé de jeter une bouteille de bière et un parpaing. Il a aussi déclaré que sa mère aurait crié : “il faut le tuer. Utilisez la rallonge pour le pendre”.

Face aux juges, l’homme dit avoir tenté de se suicider à plusieurs reprises. Il est bien connu de la justice pour avoir été condamné à six reprises pour conduite sous l’emprise de l’alcool et violences sur conjoint. Des condamnations qui lui auraient permis de comprendre qu’il souffrirait de troubles psychiatriques.

L’homme a été aujourd’hui condamné à 18 mois de prison dont 6 mois avec sursis, assorti d’une obligation de soin et de travail. Il a interdiction de reparaître au domicile de sa mère et de détenir une arme pendant 5 ans. Il a été conduit directement à Nuutania.

Sam Teinaore

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X