dimanche 23 janvier 2022
A VOIR

|

Communiqué

Un Plan Climat 2022-2030 pour la Polynésie

Publié le

Ce nouveau plan veut s'enrichir de l'échec du plan climat 2015-2020 qui prévoyait une baisse de 6,5% des émissions de gaz à effet de serre en Polynésie.... car les derniers constats traduisent une hausse de 7% des émissions.

Publié le 08/12/2021 à 17:24 - Mise à jour le 08/12/2021 à 17:24
Lecture 2 minutes

Ce nouveau plan veut s'enrichir de l'échec du plan climat 2015-2020 qui prévoyait une baisse de 6,5% des émissions de gaz à effet de serre en Polynésie.... car les derniers constats traduisent une hausse de 7% des émissions.

Le ministre en charge de l’Energie a présenté au Conseil des ministres l’élaboration de la future stratégie climatique de la Polynésie française. Le Pays s’est engagé en 2015 dans la mise en œuvre d’un plan climat énergie 2015-2020 afin de réduire les consommations énergétiques, développer la production d’énergies renouvelables et s’adapter aux effets du changement climatique.

Le dernier comité de suivi du PCE s’est réuni le 2 juillet dernier. Lors de cette réunion d’évaluation finale, il a été constaté que les cibles fixées à -6,5% de gaz à effet de serre (GES) et -5% de consommation d’énergie fossile pour la période 2015-2020 n’ont pas été atteintes. La consommation d’énergie et les émissions de GES ont d’ailleurs progressé d’environ 7% entre 2014 et 2019.

De plus, la baisse de la consommation d’énergie observée sur 2020 résulte de la crise sanitaire. Elle n’est donc pas de nature à contribuer durablement aux objectifs du territoire en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. À l’heure du bilan du PEC, la Polynésie souhaite d’ores et déjà poursuivre et consolider sa démarche d’atténuation et d’adaptation au changement climatique en s’engageant dans une nouvelle démarche intitulée Plan Climat de la Polynésie française (PCPF).

Pour permettre sa réussite, ce PCPF devra s’appuyer sur le principal enseignement du PCE, à savoir l’identifier comme la base de toutes les politiques sectorielles et le considérer comme tel. Il permettra de compléter l’approche du schéma d’aménagement général (SAGE) qui consiste à donner un cadre de référence et une cohérence aux projets d’aménagements de la Polynésie française mais dans lequel les objectifs climatiques sont peu présents.

Le futur PCPF devra contribuer à renforcer l’ambition et les objectifs climatiques de chaque schéma sectoriel existant. La réussite de cette démarche ne pourra qu’être favorisée par la mobilisation des acteurs locaux, des habitants et des entreprises. Pour impliquer le plus largement possible la population dans cette démarche et définir collectivement la stratégie climatique de la Polynésie française, le Pays invite le public à participer aux événements et ateliers qu’il va organiser dans les mois à venir.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :

– Approbation des budgets de la CPS
– Subvention à la FOL : Espace info énergie
– Elaboration du Plan Climat de la Polynésie française (PCPF) 2022-2030
– Projet de convention entre la Caisse de prévoyance sociale (CPS) et la Maison de naissance « Tumu Ora »
– Diffusion de 5 nouvelles variétés de patates douces
– Valorisation de la qualité et de l’origine des produits agricoles (Loi du Pays)
– Réglementation des activités de la perliculture (Loi du Pays)
– Protection de certaines espèces marines (Loi du Pays)
– Subvention au lycée agricole des Marquises
– Présentation du projet océanien : Le Grand mur bleu du Pacifique
– 2022 – Année du sanctuaire marin de Polynésie française
– Subventions aux associations
– Lutte contre la Covid-19 en Polynésie française : mesures générales
– Subvention au CFPA de Taravao
– Subvention au Festival du film documentaire océanien (AFIFO)
– Subvention au CNAM pour le projet « ISLV Code camp »
– Organisation de la course solidaire Hine Hia’ai Run

infos coronavirus