samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Un nouveau faux gazon plus écolo au complexe sportif d’Outumaoro

Publié le

Le gazon synthétique remplace de plus en plus les pelouses des terrains de sport. La commune de Punaauia a fait ce choix plus écologique pour habiller le stade du complexe sportif d’Outumaoro. Et le revêtement choisi est sans remplissage, c'est-à-dire sans caoutchouc.

Publié le 26/11/2019 à 11:50 - Mise à jour le 27/11/2019 à 16:48
Lecture 2 minutes

Le gazon synthétique remplace de plus en plus les pelouses des terrains de sport. La commune de Punaauia a fait ce choix plus écologique pour habiller le stade du complexe sportif d’Outumaoro. Et le revêtement choisi est sans remplissage, c'est-à-dire sans caoutchouc.

Un tapis vert qui se déroule par rouleaux entiers : 3 800 m2 de gazon synthétique étaient posés ce matin sur le stade d’Outumaoro. Le synthétique est de plus en plus prisé par les collectivités pour les terrains de sport. Au début, il n’existait que du gazon à remplissage, avec un mélange de sable, de silice et de caoutchouc SBR (Styrène Butadiène Rubber) issu du broyage de pneus. Pointé du doigt pour sa nocivité présumée, le gazon synthétique se fait désormais sans remplissage.

« On a bien amélioré les sous-couches. Aujourd’hui, on a une sous-couche qui est une espèce d’Enkadrain® qui évacue correctement l’eau, et donne une vraie souplesse au gazon. On a les mêmes qualités sportives qu’un gazon rempli » explique Nicola Saccinto, gérant d’entreprise.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le complexe sportif d’Outumaoro fait donc peau neuve. 340 millions de Fcfp ont été investis pour rénover la salle omnisports, bâtir une extension pour une salle de boxe et refaire le terrain ainsi qu’une piste d’athlétisme. Après neuf mois de travaux, le site a aussi été désenclavé avec de nouveaux accès routiers.

« C’est un projet ambitieux que l’on voulait mettre au service de notre population, notamment de tout le secteur d’Outumaoro. (…) Nous avons voulu faire de ce projet un modèle, non seulement en terme de rénovation, mais aussi de désenclavement au bénéfice de la population, parce que le terrain à l’époque était difficile d’accès » déclare le maire de Punaauia, Simplicio Lissant.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Punaauia est la première commune à s’équiper de ce type de gazon plus sain et fabriqué à partir de plastique recyclé. Il offre une durée de vie de dix à quinze ans selon les usages. « L’avantage également, c’est qu’on peut simplement changer les zones qui pourraient être usagées et garder les bonnes » poursuit Saccinto.

Le site devrait accueillir à nouveau les sportifs d’ici début 2020.

infos coronavirus