jeudi 26 novembre 2020
A VOIR

|

Un fare compost pour la première fois au fenua

Publié le

C’est une première en Polynésie : la mairie de Pirae met à disposition un composteur collectif sur le site de Matatevei. Financé par l’Ademe, le fare s’adresse essentiellement aux administrés du coin.

Publié le 14/11/2019 à 16:33 - Mise à jour le 14/11/2019 à 16:56
Lecture 2 minutes

C’est une première en Polynésie : la mairie de Pirae met à disposition un composteur collectif sur le site de Matatevei. Financé par l’Ademe, le fare s’adresse essentiellement aux administrés du coin.

La ville de Pirae vient de réceptionner les travaux de son composteur collectif sur le site de Matatevai. Pour poursuivre sa politique de développement durable, la municipalité a investi un peu plus de 2 millions de Fcfp pour la construction de ce premier fare compost du fenua.

Objectifs : favoriser le traitement de proximité des déchets organiques en diminuant le volume de déchets dans le bac gris qui sont collectés et traités, et donner des idées aux associations de quartier. En effet, la collecte des poubelles pèse lourd sur les comptes de la commune, et 62% de son contenu pourrait servir de compost, et permettre à la mairie d’économiser 50 millions de Fcfp par an.

« Le principe du composteur, c’est que tous les usagers, les habitants, puissent venir quand ils le veulent déposer leurs bio-déchets. Il y aura une permanence organisée par la mairie avec quelqu’un qui va regarder, vérifier, contrôler… et voir que tout se passe bien. Car il y a certaines choses à ne pas faire, comme par exemple, ne pas mettre de déchets plastique dans le composteur. (…) Et on veut absolument que le compost produit soit utilisé de manière collective » explique Stéphanie Pourlier, chef du bureau de l’environnement à Pirae.

Véritable outil de cohésion pour sa population et de sensibilisation à la pratique du compostage et la valorisation des bio-déchets, ce fare compost sera présenté et inauguré aux officiels et à la population de Pirae à l’occasion du premier festival Zero déchet le samedi 23 novembre de 9 heures à 14 heures.

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.