jeudi 22 avril 2021
A VOIR

|

Tubuai : l’otarie retrouvée faible et amaigrie, a été prise en charge

Publié le

L'otarie observée à Tubuai la semaine dernière a été retrouvée et prise en charge par les référents et vétérinaires du Réseau Local d'Echouage Polynésien, Mata Tohora et la direction de l'Environnement.

Publié le 09/07/2020 à 10:01 - Mise à jour le 09/07/2020 à 10:05
Lecture < 1 min.

L'otarie observée à Tubuai la semaine dernière a été retrouvée et prise en charge par les référents et vétérinaires du Réseau Local d'Echouage Polynésien, Mata Tohora et la direction de l'Environnement.

L’otarie très jeune, a été recueillie faible, déshydratée et très amaigrie. L’animal présentait une blessure sur chaque oeil. Il s’agit d’un mâle qui mesure 80 cm et pèse 9 Kg.

Lire aussi – Australes : une otarie photographiée sur une plage de Tubuai

Sur les réseaux sociaux, l’association Mata Tohora explique mettre « tout en oeuvre dans les meilleures conditions possibles pour soigner l’otarie, sachant qu’il s’agit d’un lourd challenge vue son état actuel. Mata Tohora et toute l’équipe de vétérinaires et de biologistes de Mata Tohora et du Réseau Local d’Echouage Polynésien se mobilisent pour travailler en collaboration à distance pour cette petite otarie et fournir le matériel médical nécessaire. Une autre vétérinaire, bénévole de Mata Tohora et expérimentée en otaries arrive à Tubuai avec du matériel médical pour renforcer l’équipe des 2 référents sur place (dont déjà un vétérinaire), avec l’aide de la Direction de l’Environnement. »

L’otarie a besoin de poissons et de poulpes vivants pour se nourrir. Cette nourriture vivante sert à la stimuler, la laisser en contact avec son environnement et bien sûr dans le meilleur des cas la nourrir. Des compléments vitaminés lui sont administrés ainsi qu’un traitement approprié explique l’association.

infos coronavirus