mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Tri des déchets : rencontre avec les ambassadeurs de demain

Publié le

Pirae poursuit sa lutte pour la réduction des déchets, et qui mieux que les élèves pour porter le message ? La commune a enclenché un vaste programme auprès des écoles. Pour se faire, des centaines d’élèves seront sensibilisés à la cause tout au long de la semaine. Les ateliers ont pris place sur le site qui accueille depuis peu le composteur collectif communal.

Publié le 22/01/2020 à 16:43 - Mise à jour le 23/01/2020 à 13:21
Lecture 2 minutes

Pirae poursuit sa lutte pour la réduction des déchets, et qui mieux que les élèves pour porter le message ? La commune a enclenché un vaste programme auprès des écoles. Pour se faire, des centaines d’élèves seront sensibilisés à la cause tout au long de la semaine. Les ateliers ont pris place sur le site qui accueille depuis peu le composteur collectif communal.

Comment faire des enfants les futurs ambassadeurs du tri des déchets ? La commune de Pirae a trouvé la solution. Sur le terrain qui accueille le tout nouveau composteur collectif, 600 élèves seront cette semaine sensibilisés à la cause, chacun à leur tour. Un vaste programme avec pour objectif la transmission.

Lire aussi > Biodégradable, recyclable, compostable : quelles différences ?

« Les enfants sont un petit peu les messagers de la commune. C’est eux qui arrivent le mieux à sensibiliser les adultes (…) C’est important de sensibiliser la jeune génération pour réduire les déchets que l’on met dans le bac gris car les déchets compostables composent environ 1/3 de nos bacs gris. On leur explique donc que le compostage existe, et qu’ils peuvent le reproduire chez eux, et que c’est très simple «  explique Poe Patu, chargée de projets « déchets » à la mairie de Pirae.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« On a mis en place un atelier sur le tri des déchets, et un atelier de sensibilisation sur le compostage avec le fare compost. (…) Pour leur faire comprendre, on fait des petits jeux avec eux, et ce sont des stands qui durant une vingtaine de minutes. C’est assez surprenant, car les enfants sont déjà très sensibilisés et savent beaucoup plus de choses qu’on ne le croit » déclare Stéphanie Pourlier, responsable du bureau environnement à la mairie de Pirae.

Lire aussi > Développement durable : une formation gratuite pour les habitants de Pirae

Il faut donc expliquer et capter l’attention des jeunes et ce n’est pas toujours facile. Pour se faire, les ateliers sont ludiques et courts, et ça marche ! Les élèves connaissent les enjeux pour la planète sur le bout des doigts, les plus grands comme les plus petits, et ils sont très attentifs.

À Pirae, plus de 5 000 tonnes de déchets sont collectées et traitées chaque année pour un coût total de 350 millions de Fcfp. Un chiffre qui pourrait diminuer avec l’aide de nos petits messagers…

infos coronavirus