vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Tortue d’or : après 12 ans, Punaauia détrône Arue

Publié le

Elle a détenu la tortue d'or 12 années consécutives : Arue passe la main à Punaauia et récupère la tortue d'argent décernée, l'an passé, à Punaauia. Pirae conserve la tortue de bronze.

Publié le 23/01/2020 à 13:04 - Mise à jour le 24/01/2020 à 10:44
Lecture 2 minutes

Elle a détenu la tortue d'or 12 années consécutives : Arue passe la main à Punaauia et récupère la tortue d'argent décernée, l'an passé, à Punaauia. Pirae conserve la tortue de bronze.

La 15ème édition des tortues d’or s’est déroulée, ce jeudi, à la mairie de Mahina. Petite révolution : après 12 années consécutives en tête des communes les plus méritantes, Arue perd son titre au profit de Punaauia. Les deux communes étaient au coude à coude depuis plusieurs années.

Le principe de cette compétition amicale entre communes : réaliser le meilleur taux de captage de déchets recyclables issus des bacs verts et des bornes à verre auprès des administrés. Ce taux correspond aux moyens humains et aux efforts techniques déployés par la commune pour inciter et motiver ses habitants à trier leurs déchets.

Punaauia devient donc la meilleure commune en matière de tri avec un taux de captage de 67,9% de déchets recyclables et de verre récoltés en 2019. La commune de Arue n’est pas loin derrière : elle obtient la tortue d’argent
avec un taux de captage de 66% de déchets recyclables et de verre récoltés.
Pirae se classe troisième et remporte la tortue de bronze avec un taux de captage de 47,4% de déchets recyclables et de verre récoltés.

L’an dernier, le syndicat Fenua Ma avait annoncé que la composition des déchets des habitants serait réétudiée , et que cela pourrait donner lieu à une nouvelle base de statistiques et des performances pouvant changer la donne pour certaines communes du classement.

Sachez que les tortues d’or ne récompensent pas uniquement les communes : cinq autres catégories concourent également. Les communes éloignées clientes du syndicat, les hôtels, les établissements scolaires, les entreprises et les manifestations publiques. Dans la catégorie des entreprises, c’est Cegelec qui obtient la tortue d’or. Le lycée Taiarapu-Nui de Taravao est quant à lui distingué au titre des établissements scolaires. The Brando se hisse à nouveau en tête de classement des hôtels les plus propres. La communauté de communes de Hava’i, à Raiatea reconduit elle aussi son titre. Et le Tahiti Soul Jazz devance la Tahiti Nui vaa, malgré ses nombreux efforts cette année.

infos coronavirus