A VOIR

|

Rimatara : un baleineau meurt malgré la tentative de sauvetage

Publié le

Retrouvée blessée et coincée sur la plage de Naho à Rimatara, la baleine juvénile est décédée dans la nuit du 23 au 24 septembre malgré tous les moyens humains et matériels mis en place pour la sauver.

Publié le 24/09/2022 à 16:37 - Mise à jour le 24/09/2022 à 17:31
Lecture 2 minutes

Retrouvée blessée et coincée sur la plage de Naho à Rimatara, la baleine juvénile est décédée dans la nuit du 23 au 24 septembre malgré tous les moyens humains et matériels mis en place pour la sauver.

C’est dans un post Facebook que l’association Mata Tohora a donné la triste nouvelle : la jeune baleine à bosse de près de 7 mètres, qui s’était échouée sur la plage de Naho, est finalement décédée hier soir, malgré la tentative de sauvetage, des plus complexes.

Après avoir été informée vendredi matin par le tavana de Rimatara, Artigas Hatitio, également référent de Mata Tohora et du RLE (Réseau Local d’Échouage), “Agnès Benet, océanologue et fondatrice de Mata Tohora, a donné les indications par téléphone, expliquant les gestes à faire et à éviter. Par exemple, ne pas tirer sur les nageoires, ne pas jeter de l’eau sur l’évent (les narines) pour éviter la noyade et dans les yeux pour limiter le stress”.

Le Dr. Benet a également informé les vétérinaires de l’équipe et la DIREN (Direction de l’Environnement), qui a mis en place une procédure.

La baleine était blessée

“Il s’agissait d’une intervention d’une rare complexité en raison de la configuration du lieu (géomorphologie de l’île compliquant les secours). (…) La mer forte et agitée d’hier ayant pu projeter l’animal par-dessus le récif, ce qui est rare. (….) Le maire a coordonné les opérations sur place et a aussitôt tout mis en œuvre pour tenter de secourir la baleine. (…) Il a pu faire un état des lieux complet de la situation qu’il nous a rapporté : selon lui, la baleine ne pouvait pas se servir de sa nageoire pectorale gauche. On note aussi une blessure récente sur la nageoire pectorale droite. Une tentative de portage pour le ramener en mer a échoué précise l’association.


Malheureusement, “malgré l’ensemble des moyens humains et matériels mis en place dans les plus brefs délais, l’animal n’a pas survécu et est décédé dans la nuit du 23 au 24 septembre. Après le constat du décès, il a été enterré par l’équipe communale”.