jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

“Recycle ton surf” donne une seconde vie aux planches usées

Publié le

Depuis quelques semaines, Clément Nouveau s'est lancé dans le projet "Recycle ton surf", qui mêle artisanat et recyclage. À partir de vieilles planches de surf récupérées et de bois, il confectionne des objets d'usage quotidien, au design original.

Publié le 10/08/2022 à 16:42 - Mise à jour le 12/08/2022 à 9:13
Lecture 3 minutes

Depuis quelques semaines, Clément Nouveau s'est lancé dans le projet "Recycle ton surf", qui mêle artisanat et recyclage. À partir de vieilles planches de surf récupérées et de bois, il confectionne des objets d'usage quotidien, au design original.


C’est dans son fare de bord de mer sur la pointe Vénus, dans un coin de son garage, que Clément Nouveau, 28 ans, a établi un petit atelier pour travailler le bois. Il y a recréé un environnement qu’il connaît, par ses parents et grands parents charpentiers, et dans lequel il peut laisser aller sa créativité. Son idée : fabriquer des objets faits de bois exotiques et de vieilles planches de surf récupérées.

En quelques semaines, il fixe un porte manteau de dérives au mur, installe deux belles chaises sur sa terrasse et transforme une planche complète en un mur végétal d’aloe vera. Si leur assemblage est plutôt simple pour Clément, qui a la fibre artisanale, c’est surtout la conception qui demande de la réflexion.

La menuiserie n’est pas son métier, ni même un projet professionnel à l’heure actuelle. C’est l’envie de décompresser et de se vider l’esprit qui pousse Clément à imaginer ces créations, qui mêlent tout à la fois décoration, utilité, et surtout originalité : “j’ai toujours aimé faire mes meubles, mes travaux manuels. Ça me permet de ne penser à rien d’autre que ce que je fais, ça me fait du bien”.

Installé depuis 3 ans au fenua, il ne s’imaginait pas jeter les planches avec lesquelles il ne pouvait plus surfer. Les ressources étant limitées sur une île, il pense d’abord à utiliser le front de la planche comme dossier. En l’inclinant et en l’incorporant correctement au bois, elle remplit parfaitement cette fonction.

Quelques connaissances le complimentent sur son travail, et, poussé par la curiosité, il lance récemment une page “Recycle ton surf” pour proposer une seconde vie aux surfs usés par le temps. Les retours ne se font pas attendre : Clément reçoit des messages très positifs et est même sollicité par des potentiels clients. Seule condition pour passer commande : fournir sa matière première à l’artisan, à savoir une planche de surf qui ne sert plus.

La démarche se veut aussi environnementale. Clément utilise autant que possible des pièces non-transformées pour l’ossature de ses créations : “La chaise est faite en bois, avec le dossier en planche de surf. Les accoudoirs sont fixés avec des chevilles en bois (des tourillons) pour utiliser le moins de vis possible. Il n’y a que l’assise qui est fixée avec des vis, ça la rend très solide. Je la vernis deux fois pour résister aux intempéries”.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans les messages qu’il reçoit, Clément perçoit la sensibilité de la population à la préservation de l’environnement, une motivation supplémentaire pour continuer à créer, même si le projet est encore frais : “Pour l’instant, je ne sais pas trop où ça va me mener. C’est dans un but personnel que je le fais”, conclut-il.

infos coronavirus

Sommet des îles du Pacifique : suivez les directs de la Maison blancheVOIR LES DIRECTS
+