lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Rangiroa : un dauphin meurt, percuté par un cargo

Publié le

Le dauphin, que la population avait l'habitude de voir dans la passe de Tiputa de l’atoll des Tuamotu, a été mortellement blessé suite à une collision avec un cargo. Les experts tentent dorénavant de comprendre le comportement inhabituel de l’animal, pourtant familier du trafic dans cette zone.

Publié le 17/07/2019 à 17:27 - Mise à jour le 17/07/2019 à 17:50
Lecture < 1 min.

Le dauphin, que la population avait l'habitude de voir dans la passe de Tiputa de l’atoll des Tuamotu, a été mortellement blessé suite à une collision avec un cargo. Les experts tentent dorénavant de comprendre le comportement inhabituel de l’animal, pourtant familier du trafic dans cette zone.

Ia orana, C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la mort d'un dauphin (Tursiops truncatus) à…

Posted by Mata Tohora on Wednesday, July 17, 2019

Connue pour l’importante population de dauphins qui y a élu domicile, la passe de Tiputa a été le théâtre d’un triste accident ce mercredi. Selon les témoignages, le dauphin jouait avec le bateau avant d’en percuter la coque et de perdre la vie.

La faune sous-marine et les dauphins de Rangiroa sont mondialement reconnus (Crédit Photo : pension-bounty.com )

L’association Mata Tohora, engagée pour la protection des cétacés, a confirmé que le dauphin (Tursiops truncatus) était une jeune femelle de 5 ans régulièrement observée à cet endroit. Elle affirme également que l’animal a été revu le mois dernier et qu’il « ne présentait aucun signe de faiblesse ni de dysfonctionnement particulier ».

La direction de l’Environnement a demandé une autopsie pour mieux comprendre les causes du drame. Effectuée par le référent du Réseau Local d’Echouage de l’association, elle doit permettre de déterminer si l’animal était en bonne santé au moment de l’accident.

Mata Tohora se charge de déterminer si des facteurs environnementaux particuliers ont pu mener à un tel dénouement.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.