mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Poissons morts par centaines : les premières hypothèses sur la cause de ce phénomène

Publié le

Manque d'oxygène dans le lagon, prolifération d'algues... qu'est-ce qui est à l'origine de la mort de centaine de poissons à Raiatea et Bora Bora ? Premières hypothèses :

Publié le 04/01/2020 à 15:35 - Mise à jour le 06/01/2020 à 14:08
Lecture < 1 min.

Manque d'oxygène dans le lagon, prolifération d'algues... qu'est-ce qui est à l'origine de la mort de centaine de poissons à Raiatea et Bora Bora ? Premières hypothèses :

Les publications affluent sur les réseaux sociaux : des photos et vidéos montrant des poissons, par centaines, morts et échoués sur les plages. Le phénomène a été observé à Raiatea et Bora Bora notamment.

❗️❗️ Amis des Raromata'i ❗️❗️ Quelque chose de grave est en train de se produire dans vos eaux (Raiatea et Bora Bora)…

Posted by TR Aquaristics on Saturday, January 4, 2020

Pour René Galzin ancien directeur du Criobe, le phénomène est tout a fait naturel : « Je n’ai pas observé de visu ce phénomène, donc ce que je peux vous dire, ce sont des hypothèses. La directrice de l’hôtel Intercontinental de Bora Bora m’a déjà sollicité ce matin. D’après ce qu’elle me décrit, on est dans une période de déficit de houle au niveau des îles Sous-le-Vent et il y a certaines portions du lagon dont les eaux ne sont pas renouvelées suffisamment. Donc si elles ne sont pas renouvelées, les eaux stagnent au-dessus des récifs coralliens et en période où il n’y a pas de circulation d’eau et où les eaux sont relativement chaudes, dans la nuit, il y a une surconsommation d’oxygène. (…) On appelle ça anoxie des lagons, explique-t-il. C’est un phénomène naturel. Il y a quelques années, il a eu lieu aux Tuamotu. (…) Il n’y a pas que les poissons qui sont touchés, tous les coraux vont mourir là où le phénomène a eu lieu, les petits crustacés, toute la chaîne trophique meure par manque d’oxygène. (…) J’ai regardé, les vents se rétablissent. A mon avis, dès demain, tout va se remettre en place. »

Pour Juliette Languille biologiste marin de Raiatea, la mort des poissons serait due à un bloom phytoplanctonique, une augmentation relativement rapide de la concentration d’une espèce d’algues. Des prélèvements sont en cours.

infos coronavirus