mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Plan climat de la Polynésie : un état des lieux d’ici novembre 2022

Publié le

Le Forum du Plan Climat de la Polynésie française 2022-2030 qui s’est achevé le 6 juillet a mobilisé, durant 3 jours, de nombreux acteurs issus de tous les horizons autour des enjeux liés aux changements climatiques auxquels il faut collectivement faire face.

Publié le 26/07/2022 à 15:26 - Mise à jour le 26/07/2022 à 15:38
Lecture 2 minutes

Le Forum du Plan Climat de la Polynésie française 2022-2030 qui s’est achevé le 6 juillet a mobilisé, durant 3 jours, de nombreux acteurs issus de tous les horizons autour des enjeux liés aux changements climatiques auxquels il faut collectivement faire face.

Plus de 200 personnes ont participé au forum en présentiel, tandis que la retransmission des tables rondes et de la conférence publique a été visionnée plus de 900 fois sur Internet. Des chiffres qui démontrent une prise de conscience générale et un intérêt marqué pour ces questions dimensionnantes. La transition écologique et solidaire qu’il faut mener aujourd’hui est d’autant plus vitale que les tensions géopolitiques se sont accrues ces derniers mois. Dans ce contexte, les produits énergétiques subissent une forte inflation depuis plusieurs mois, impactant in fine le tissu économique local ainsi que les ménages, en particulier les plus précaires.

La transition qui s’initie à travers le Plan Climat de la Polynésie française (PCPF) constitue une réponse à cette double contrainte environnementale et économique.

Lire aussi : Un Plan Climat 2022-2030 pour la Polynésie

En particulier, le PCPF doit permettre de préparer la Polynésie française aux changements climatiques à venir, et de poser les bases d’une société plus résiliente et moins dépendante aux énergies fossiles.

Un état des lieux de la situation sera dressé d’ici le mois de novembre 2022, suivi de l’élaboration d’une stratégie partagée jusqu’à mars 2023, avant la phase de co-construction d’un plan d’actions d’ici mi-2023.

(Crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Les premières réunions des différents groupes de travail thématiques se tiendront dès les prochaines semaines. Elles ont pour finalité d’établir un diagnostic territorial portant notamment sur le bilan des émissions de gaz à effet (empreinte carbone), le bilan des consommations énergétiques, la qualité de l’air et une analyse de la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique.

infos coronavirus