dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Palangrier échoué à Anuanurunga : l’armateur mis en demeure

Publié le

Les quinze marins naufragés ont été rapatriés. Le capitaine du navire et son second seront jugés le 13 septembre pour infraction aux règles de navigation et dommage à l’environnement. L'armateur du navire, quant à lui, a été mis en demeure.

Publié le 30/07/2021 à 16:40 - Mise à jour le 30/07/2021 à 16:43
Lecture < 1 min.

Les quinze marins naufragés ont été rapatriés. Le capitaine du navire et son second seront jugés le 13 septembre pour infraction aux règles de navigation et dommage à l’environnement. L'armateur du navire, quant à lui, a été mis en demeure.

Dans la nuit du vendredi 23 juillet, un palangrier chinois s’échouait sur l’atoll d’Anuanurunga, près de Nukutepipi.

Le soir même et toute la matinée du samedi, l’hélicoptère Dauphin a réalisé plusieurs allers-retours entre l’atoll de Nukutepipi et celui d’Anuanuranga afin de rapatrier les quinze marins naufragés, et de déposer l’équipe d’évaluation. Cette dernière a effectué une première expertise sur la situation de l’épave. Elle a posé un barrage absorbant pour limiter la pollution et réalisé les perquisitions nécessaires à l’enquête en présence du capitaine du navire.

Ce dernier, ainsi que le second qui était de quart au moment de l’échouement, ont depuis été placés sous contrôle judiciaire et seront jugés le 13 septembre prochain pour infraction aux règles de navigation et dommage à l’environnement. Quant à l’armateur, il a été mis en demeure de procéder à la dépollution et au retrait du navire.

Une deuxième mission d’évaluation sera déployée mercredi prochain afin de mener des expertises complémentaires sur la structure du navire et permettre sa sécurisation, en attendant l’intervention de l’armateur.

Rédigé par

infos coronavirus