jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Paea : attention aux galères portugaises !

Publié le

La commune de Paea appelle à la vigilance des usagers de la plage du parc Rohotu, au PK 23,6, où la présence de galères portugaises a été signalée. Son venin est potentiellement mortel pour l’homme.

Publié le 08/07/2019 à 16:26 - Mise à jour le 08/07/2019 à 16:35
Lecture < 1 min.

La commune de Paea appelle à la vigilance des usagers de la plage du parc Rohotu, au PK 23,6, où la présence de galères portugaises a été signalée. Son venin est potentiellement mortel pour l’homme.

Les galères portugaises sont de retour du côté de Paea. Aussi appelées vessies de mer ou Physalia physalis, elles ressemblent à des méduses mais n’en sont pas, et leur venin est potentiellement mortel pour l’homme.

La mairie de Paea appelle donc à la plus grande vigilance les usagers de la plage du parc Rohotu, au PK 23,6, où leur présence a été signalée par un habitant.

Même morte, cette créature marine est dangereuse, il est donc fortement déconseillé de la toucher.

Elle vit généralement au large, mais il arrive que les vents poussent cette créature vers les plages, et dans ce cas, elle devient un véritable danger pour les baigneurs. 

Fortement urticant, son venin peut provoquer de graves symptômes tels que des vomissements, de l’hypertension artérielle ou encore une perte de connaissance. Les piqûres de galères portugaises dans l’eau peuvent aussi provoquer un état de choc.

Si vous vous faites piquer, rapprochez-vous de votre médecin ou contactez sans attendre le Centre de secours de Paea. Aussi, il est recommandé de tremper la partie piquée dans de l’eau de mer en massant avec du sable afin de retirer les derniers filaments accrochés à la peau, informe également la mairie de Paea.

En cas de brûlure ou pour d’autres signalements, contacter :
– le centre de secours : 18 ou 40.53.30.55
– la brigade de police : 40.54.85.17 ou 87.28.59.25

infos coronavirus