samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

One Ocean Summit : un sommet pour “océaniser les consciences”

Publié le

Le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, est intervenu lors d’un forum consacré au Patrimoine naturel maritime au One Ocean Summit qui a lieu actuellement à Brest en France.

Publié le 10/02/2022 à 9:52 - Mise à jour le 11/02/2022 à 9:58
Lecture 3 minutes

Le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, est intervenu lors d’un forum consacré au Patrimoine naturel maritime au One Ocean Summit qui a lieu actuellement à Brest en France.

À Brest, le sommet consacré aux océans a démarré. Un rendez-vous très attendu par les ONG de défense de l’environnement, mais également par les territoires insulaires du Pacifique. Des peuples entourés d’une immensité d’eau, à l’instar de la Polynésie.

De ces trois jours d’ateliers et de forums, la délégation polynésienne attend des réponses concrètes. “Je pense que tout le monde est en attente de solutions concrètes et d’annonces qui soient des projets de mises en oeuvre rapides. Nous sommes là aussi pour dire que nous avons quelques solutions. Si on prend l’exemple des aires marines éducatives qui ont été lancées en 2012 en Polynésie et qui prennent une ampleur internationale, c’est l’exemple parfait de ce que nous pouvons proposer. (…) Aujourd’hui, il y en a, je crois, 300 en France métropolitaine. C’est un concept qui est adaptable un peu partout. Former les enfants à la gestion de l’environnement fait partie des enjeux aujourd’hui” a déclaré le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu.

À la question de savoir ce qui est urgent de faire pour préserver notre patrimoine maritime culturel, le ministre a répondu en indiquant “qu’il y a tout simplement un patrimoine culturel à préserver, des langues, des chants, des danses, des connaissances et des personnes. Ce sont des visions du monde et chacune d’entre elles est importante, car toutes racontent notre monde”.

Le ministre a conclu son intervention en déclarant : “À l’heure où nous discutons des océans, de leur importance, de leur gouvernance, de la préservation de notre patrimoine maritime, dans le Pacifique, des îles sont déjà confrontées aux effets du changement climatique. Je conclurais en disant simplement : Nous, peuples de la pirogue, peuple de l’océan, appelons à ‘océaniser les consciences'”.

 

Comme il a été exprimé durant ce forum, le patrimoine culturel maritime dans toute sa diversité est un formidable levier pour prendre conscience des enjeux de l’océan, et de nombreux défis restant encore à relever.

infos coronavirus