dimanche 14 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

One Ocean Summit : Edouard Fritch s’entretient avec Olivier Poivre d’Arvor

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de l’Agriculture, de l’économie bleue et du domaine, Tearii Te Moana Alpha, du ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et du sénateur de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, s’est entretenu par visioconférence mardi, avec, Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur français pour les pôles et envoyé spécial du Président de la République pour le One Ocean Summit.

Publié le 08/12/2021 à 9:31 - Mise à jour le 08/12/2021 à 10:03
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de l’Agriculture, de l’économie bleue et du domaine, Tearii Te Moana Alpha, du ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et du sénateur de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, s’est entretenu par visioconférence mardi, avec, Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur français pour les pôles et envoyé spécial du Président de la République pour le One Ocean Summit.

L’entretien a principalement porté sur le One Ocean Summit, sommet international consacré à la préservation des océans, qui se tiendra en février 2022 à Brest à l’initiative du Président de la République, Emmanuel Macron. L’Ambassadeur a présenté les enjeux du sommet, événement majeur de la présidence française de l’Union européenne de 2022, pour la préservation et la gestion durable de l’environnement et des Océans.  Il a par ailleurs souligné l’importance de la Polynésie française pour l’espace maritime français puisque la zone économique exclusive polynésienne représente 45% de sa surface.

Edouard Fritch et ses ministres ont ainsi pu rappeler la vision polynésienne de la gestion des Océans fondée sur le lien fondamental entre les Hommes et la Nature. Quelques-unes des actions entreprises par le gouvernement pour conforter un modèle polynésien exemplaire et empreint de respect des traditions et de modernité ont été présentées. Le Pays joue ainsi pleinement son rôle de membre à part entière du Forum des îles du Pacifique et de promotion du « Continent Bleu du Pacifique » tel que se définissent les pays et territoires insulaires du Pacifique sur la scène internationale. Enfin, le potentiel de la Polynésie en matière de recherche et d’économie de la connaissance a aussi été réitéré.

Pour rappel, la Polynésie française a arrêté la vente de licences de pêches aux bateaux étrangers depuis 1996 en promouvant une pêche durable à la ligne et a développé une flottille locale. Le Territoire dispose d’une réserve de biosphère à Fakarava reconnue par l’UNESCO. Par ailleurs, le gouvernement a créé l’aire marine gérée Te Tainui Atea en 2018 et des actions sont en cours dans le cadre des travaux liés à l’inscription des Marquises au patrimoine mondial de l’Humanité, entre autres.

infos coronavirus