vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Nouvelles naissances de tortues vertes à Moorea

Publié le

Carnet rose ! Plusieurs pontes de tortues vertes ont eu lieu à Moorea. Les nids ont pu être protégés des prédateurs et les petites tortues, une fois les oeufs éclos, ont rejoint l'océan.

Publié le 08/03/2021 à 10:24 - Mise à jour le 08/03/2021 à 10:26
Lecture 3 minutes

Carnet rose ! Plusieurs pontes de tortues vertes ont eu lieu à Moorea. Les nids ont pu être protégés des prédateurs et les petites tortues, une fois les oeufs éclos, ont rejoint l'océan.

Observée pour la première fois à la fin du mois de novembre 2020 sur une plage de Moorea, une tortue verte a pondu ses œufs quelques centaines de mètres plus loin au début du mois de janvier dernier.

Informée de la situation, la direction de l’Environnement a autorisé les équipes du Dr Cécile Gaspard, fondatrice de l’association Te Mana O Te Moana et référente du Réseau Local d’Echouage de la Polynésie française à Moorea, à effectuer un suivi du nid découvert par les riverains de la zone d’observation de la tortue. Le nid a ainsi été grillagé pour le protéger des prédateurs et notamment des chiens errants, nombreux dans la zone, explique la direction de l’Environnement dans un communiqué.

58 jours plus tard, en début de soirée du 2 mars 2021, les membres de l’association et les riverains ont pu admirer 89 émergentes, toutes vigoureuses, rejoindre la mer pour leur long voyage. Une dernière émergente, coincée dans le nid, a pu être libérée par la suite et a rejoint la mer très rapidement.

La dernière éclosion de tortues vertes observée dans la même zone de Moorea remonte à janvier 2018.

Lire aussi : Une tortue verte pond sur une plage de Moorea, un événement « rarissime »

Dans un autre secteur de Moorea, sur un motu de l’île, une tortue verte est remontée au début du mois de janvier. Dérangée par les chiens présents sur le site, elle est très vite repartie en mer pour revenir quelques jours plus tard, pondre au même endroit. Le gardien du site l’a surprise camouflant son nid soigneusement.

Là encore, la référente du Réseau Local d’Echouage de Polynésie française est intervenue rapidement avec l’autorisation de la direction de l’Environnement pour sécuriser, avec les propriétaires des lieux, le nid ainsi découvert.

Après la période d’incubation, en début de soirée du 6 mars 2021, 80 émergentes ont été récupérées et relâchées près du platier pour éviter les prédateurs, avec les riverains du motu et les personnes présentes au Coco Beach qui avaient surveillé la ponte et le nid.

Les tortues vont grandir très lentement, souligne la direction de l’Environnement. Elles n’atteindront leur maturité sexuelle qu’à partir de 25-30 ans, et les pontes les plus importantes interviendront autour de 40 ans. Et seule une très petite portion des tortues émergentes (environ 1 sur 1000) reviendra dans le secteur qui les a vues naître pour y pondre à son tour.

infos coronavirus