A VOIR

|

Communiqué

New York : La Polynésie française représentée à la réunion ministérielle du Partners in the Blue Pacific

Publié le

La réunion ministérielle du « Partners in the Blue Pacific » (PBP) a eu lieu hier jeudi à New-York, en marge de la 77e Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La Polynésie y était représentée au travers du ministre de la Culture et de l'Environnement Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Publié le 23/09/2022 à 16:11 - Mise à jour le 24/09/2022 à 11:30
Lecture 2 minutes

La réunion ministérielle du « Partners in the Blue Pacific » (PBP) a eu lieu hier jeudi à New-York, en marge de la 77e Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La Polynésie y était représentée au travers du ministre de la Culture et de l'Environnement Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Les 18 pays et territoires membres du Forum des îles du Pacifique (Forum) ont été invités, par le Secrétaire d’Etat américain Monsieur Anthony Blinken, à cette réunion ministérielle ayant pour objet de leur présenter en détail les projets de la récente instance de coordination régionale nommée « Partners in Blue Pacific » (PBP), lancée conjointement, à l’initiative des Etats-Unis à Washington le 24 juin dernier, par les Etats Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et le Royaume-Uni.

Les premières actions concrètes ont été annoncées dans les domaines suivants :

  • Construction d’entrepôts humanitaires dans la région ;
  • Organisation d’une conférence consacrée à la sécurité, notamment digitale ;
  • Soutien au Centre Pacifique pour le Changement climatique (PCCC), situé à Samoa ;
  • Soutien pour accéder aux financements liés au climat.

Les membres du Forum ont souhaité ajouter des domaines tels que l’éducation, incluant les bourses, les infrastructures, le genre, ainsi que la lutte contre la pêche illégale. Les membres du Forum ont cependant tenu a rappelé le rôle primordial du Secrétariat du Forum dans la coordination du dialogue multilatéral dans la région Pacifique, et la nécessaire insertion de l’initiative PBP dans l’architecture régionale déjà existante.

L’Allemagne a annoncé au travers de sa ministre des affaires étrangères, Annalena Baerbock, qu’elle souhaitait rejoindre cette instance PBP.

Étaient aussi présents les ministres des affaires étrangères du Canada, du Japon, de la Corée du Sud, et les Ambassadeurs de l’Union Européenne, de la France, du Royaume-Uni et de l’Inde qui ont tous affirmé ou réaffirmé leurs soutiens aux pays membres du Forum. Tous ont salués le lancement de la « Stratégie 2050 pour le Continent Bleu Pacifique ».

Le Forum des Iles du Pacifique a tenu aussi à rappeler son inquiétude quant à la situation préoccupante des déchets nucléaires américains aux Îles Marshall et marqué son opposition forte relative à l’autorisation de l’autorité nucléaire japonaise de déversement des eaux contaminées du réacteur nucléaire de Fukushima dans l’océan Pacifique.

Dans la même journée, le Premier ministre de Fiji et Président du Forum a également invité les membres du Forum au lancement mondial de la « Stratégie 2050 pour le Continent Bleu Pacifique » en présence de la ministre des Affaires étrangères d’Australie, Madame Penny Wong, accompagnée du Sénateur Aborigène Monsieur Patrick Dodson et la Première ministre de Nouvelle-Zélande, Madame Jacinda Arden. Cette stratégie est la feuille de route du Forum pour les décennies à venir. Elle repose sur la vision « dune région résiliente de paix, harmonie, sécurité, inclusion sociale et prospérité, assurant que les Peuples du Pacifique puissent vivre une vie libre, saine et productive ». La Polynésie française s’est activement impliquée dans la rédaction de cette stratégie.