A VOIR

|

Communiqué

Navire échoué à Arutua : le démantèlement est terminé

Publié le

Echoué il y a deux ans, le navire chinois a été démantelé. L'opération vient de s'achever.

Publié le 03/10/2022 à 16:23 - Mise à jour le 07/10/2022 à 10:26
Lecture 2 minutes

Echoué il y a deux ans, le navire chinois a été démantelé. L'opération vient de s'achever.


Le Shen Gang Shun 1 s’était échoué à Arutua en mars 2020. Cette année, après deux ans d’attente, son démantèlement a débuté en juin. Les opérations se sont terminées en septembre annonce la direction polynésienne des Affaires maritimes (DPAM), malgré un retard dû à la houle.

L’opération d’enlèvement du navire s’est fait en respectant les exigences suivantes, précise la DPAM dans un communiqué : 

  1. a) réduction au minimum de l’impact des travaux sur le récif corallien ;
  2. b) aucune pollution marine ou terrestre par les polluants se trouvant actuellement dans le navire ou aux alentours (par exemple carburant, huiles, gaz des bonbonnes et chambres frigorifiques, peintures, piles, poissons et appâts putréfiés, sacs plastiques et fils nylon, affaires diverses, …) ;
  3. c) remise en état du site d’échouement avec notamment nettoyage du site et des traces éventuelles d’hydrocarbures ;
  4. d) pas d’immersion de l’épave dans les eaux territoriales ou la zone économique exclusive de la Polynésie française ;
  5. e) démantèlement de l’épave dans un lieu approprié avec remise des déchets à un organisme spécialisé de stockage et de traitement des déchets.

L’opération s’est donc faite en deux temps : tout d’abord, dépollution totale du navire par pompage des hydrocarbures restant dans les soutes du navire et retrait de la cargaison de poissons et d’appâts à l’aide de la grue.  

Crédit : DPAM

Puis dans un second temps, découpage de la carcasse de l’épave du navire en plusieurs tronçons, afin de transporter ces tronçons sur la barge du prestataire vers l’Amérique du Sud. 

Le Lorraine D. Crédit : DPAM

Une deuxième opération concernait le Lorraine D, un navire échoué en mars 2022 et abandonné par son équipage. Opération était également financée par le Pays.