fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Les Polynésiens veulent davantage de protection de leur océan

Publié le

C’est une première en Polynésie : l’ONG Pew a fait réaliser un sondage d’opinion auprès de la population sur la préservation de l’environnement. Et les habitants du fenua s’en inquiètent. Ils estiment notamment que la ZEE polynésienne n’est pas assez protégée et ils sont en grande majorité favorables à la création d’aires marines protégées.

Publié le 14/10/2019 à 16:04 - Mise à jour le 14/10/2019 à 17:41
Lecture 3 minutes

C’est une première en Polynésie : l’ONG Pew a fait réaliser un sondage d’opinion auprès de la population sur la préservation de l’environnement. Et les habitants du fenua s’en inquiètent. Ils estiment notamment que la ZEE polynésienne n’est pas assez protégée et ils sont en grande majorité favorables à la création d’aires marines protégées.

Pensez-vous que l’océan en Polynésie française soit en bonne santé ? Ils sont 63% à répondre par la négative. Et 77% d’entre-eux estiment que nos eaux ne sont pas assez protégées de l’activité humaine. Tels sont quelques-uns des enseignements qui ressortent du sondage dévoilé par l’ONG Pew.

(Infographie : Tahiti Nui Télévision)
(Infographie : Tahiti Nui Télévision)

Des chiffres qui traduisent l’inquiétude de la population face au bouleversement climatique et à la surexploitation des océans. “Malheureusement, les gens ont raison de s’inquiéter. Le dernier rapport du groupe des experts sur le climat est assez alarmant. Il montre que les coraux pourraient disparaître d’ici 2050 avec simplement une augmentation de 1 degré de la température mondiale. Il montre que l’ensemble des espèces marines seront menacées par l’acidification des océans. Il y a énormément de données qui montrent que la situation est dramatique” explique Jérôme Petit, directeur de Pew Polynésie.

Lire aussi > Sauver les océans pour sauver l’Humanité : le constat glaçant du Giec

Face à ces multiples risques, les Polynésiens sont grandement favorables à la mise en place de diverses mesures. Comme l’instauration du Rahui sur le littoral de leurs communes, l’interdiction totale des sacs plastique, mais aussi de la crème solaire. Et 92% des sondés demandent la création d’aires marines protégées pour permettre aux écosystèmes de s’adapter au changement climatique.

(Infographie : Tahiti Nui Télévision)

Pour le directeur de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), présent dans le public, la Polynésie fait figure de bon élève dans certains domaines, notamment en ayant interdit dans ses eaux la pêche industrielle et la pêche à la senne. Mais le scientifique se montre plus sceptique sur d’autres projets, comme celui de la ferme de Hao“Il s’agit de construire la plus grande ferme aquacole du monde, sur des espèces carnivores, ce qu’on ne fait pratiquement plus nulle part. (…) Pour fabriquer en aquaculture 1 kilo de mérou, il faut donner en moyenne 10 kilos de poissons frais, et ces 10 kilos de poissons frais, il faut les trouver quelque part. Ici, ils n’existent pas. Il faut les importer d’ailleurs. Donc déjà, là, il y a une petite aberration” nous dit Marc Taquet, directeur de l’IRD.

Pew a transmis les résultats de ce sondage aux décideurs du Pays. Et l’ONG estime qu’ils devraient en tenir compte. “On espère que ce sera un outil d’aide à la décision pour eux et qu’ils comprendront aussi que c’est un enjeu électoral, qu’il y a 85% des gens aux Marquises par exemple qui valide le projet d’aires marines protégées. Donc quelque part, si les politiques décident de valider le projet, ils auront peut-être 85% de gens qui les soutiendront” ajoute Jérôme Petit.

Aucun officiel n’était en tous les cas présent pour la présentation des résultats du sondage. L’ONG dit pourtant les avoir invités.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X