lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Les agents de Rangiroa formés à la lutte contre les pollutions en mer

Publié le

COMMUNIQUE - Une session de formation et d’entraînement à la mise en œuvre de matériel de lutte antipollution a été dispensée par la Marine Nationale au profit du personnel de la municipalité de Rangiroa, les 4 et 5 mai derniers.

Publié le 10/05/2022 à 12:13 - Mise à jour le 10/05/2022 à 12:14
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUE - Une session de formation et d’entraînement à la mise en œuvre de matériel de lutte antipollution a été dispensée par la Marine Nationale au profit du personnel de la municipalité de Rangiroa, les 4 et 5 mai derniers.

Cette opération était coordonnée par le bureau de l’Action de l’État en Mer placé sous l’autorité du Haut-commissaire de la République en Polynésie française, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer, en lien avec les équipes de la Base Navale de Papeete des Forces Armées en Polynésie française (FAPF) et en présence du 5ème adjoint au maire M. Auguste TEHAU.

Les agents de la police municipale, les sapeurs-pompiers, les capitaines des embarcations municipales, les services techniques de la commune de Rangiroa ainsi que l’association « Mokarran protection society », ont ainsi appris à reconnaître les différents types de pollution en mer, les réflexes à adopter ainsi que les moyens qui pourraient être mis en œuvre.

Les participants ont pu manipuler le matériel de lutte antipollution mis à disposition par les FAPF et ont appris à mettre à l’eau et à tracter deux chaluts servant à la récupération de pollutions en mer grâce aux moyens nautiques mis à disposition par la commune.

Cette formation fait suite à la décision de la Commission Maritime Mixte État-Pays en décembre 2020 de créer un réseau de primo-intervenant contre les pollutions en mer dans les archipels afin d’identifier les besoins et d’améliorer la coordination entre les équipes lors de la survenance d’une pollution en mer.

La commune de Rangiroa a été le premier atoll identifié pour la mise en place de ce réseau, qui s’appuie en particulier sur les référents « environnement » de la Direction de l’Environnement, avant son extension progressive à d’autres communes notamment dans l’archipel des Tuamotu.

Les bons réflexes à adopter en cas de pollutions en mer :

  1. Récolter des informations pour une description précises: prendre des photos, localiser la pollution, prendre la date et l’heure, regarder s’il y a des navires à proximité, identifier la couleur, le type ou encore la taille.
  2. Appeler le JRCC par téléphone sur le 16 (appel gratuit) ou par VHF canal 16.

Les pollutions en mer peuvent être de plusieurs types :

  • Nappes d’hydrocarbures ou autre produits polluants
  • Déchets flottants ou immergés

Conteneurs ou fûts dangereux

infos coronavirus