jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

Le rahui de Atimaono sous surveillance

Publié le

Lancé le 7 décembre dernier, le rahui de Atimaono a fait l'objet d'une première action de surveillance ce vendredi. L'objectif : sensibiliser et informer la population avant de passer aux sanctions.

Publié le 27/12/2019 à 16:17 - Mise à jour le 30/12/2019 à 14:06
Lecture < 1 min.

Lancé le 7 décembre dernier, le rahui de Atimaono a fait l'objet d'une première action de surveillance ce vendredi. L'objectif : sensibiliser et informer la population avant de passer aux sanctions.

La gendarmerie et la police municipale de Papara et Mataiea étaient ce vendredi sur le plan d’eau de la zone du rahui de Atimaono. Inaugurée le 7 décembre dernier, celle-ci s’étend de la passe Aifa à Mataiea, jusqu’à la passe Teava no Raa à Papara. Soit une superficie de 1042 hectares, désormais interdite à la pêche, durant une période de deux ans.

Cette première action de surveillance en mer avait pour objectif de sensibiliser et d’informer la population, « parce que nous avons fait le constat que nos pêcheurs des deux communes respectives respectent le rahui, parce qu’ils ont été associés au projet, explique Tamatoa Doom, maire adjoint de la commune de Teva i Uta. Maintenant l’idée est d’informer toute la Polynésie, des personnes qui sont de l’extérieur et qui viennent chez nous, pour qu’ils sachent que cette zone-là est une zone protégée. »

La commune associée espère refaire de cet espace une zone poissonneuse. Et pour cela, elle n’hésitera pas à sévir. « Une fois qu’on aura informé le maximum de personnes, si on revoit la même personne une deuxième fois, on va commencer à faire des procès verbaux qui vont être transmis à la gendarmerie, poursuit Tamatoa Doom. Ensuite c’est la gendarmerie qui transmettra au procureur, et le procureur appliquera les sanctions qui s’imposent. Ça peut aller d’une amende à 160 000 Fcfp à la saisie du matériel… »

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux, une ouverture très attendue du secteur touristique durement touché par le confinement. Et après un peu plus de deux mois d’activité force est de constater que la reprise est plutôt timide du côté de Moorea, c’est la proximité avec Tahiti qui sauve quelque peu les meubles...

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

En métropole, la durée du congé de paternité va...

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, a indiqué mardi l'Élysée, permettant à la France, un temps en pointe sur le sujet, de combler une partie de son retard par rapport aux meilleurs élèves européens.

Australie : un plongeur mordu à la tête par...

Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu'il plongeait sur la Grande Barrière de corail, ont annoncé jeudi les autorités.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV