A VOIR

|

Le moratoire sur l’exploitation minière des grands fonds polynésiens transmis à l’Assemblée

Publié le

Le projet de moratoire sur l’exploitation minière des grands fonds polynésiens sera prochainement transmis à l’Assemblée de la Polynésie française (APF).

Publié le 09/11/2022 à 17:48 - Mise à jour le 09/11/2022 à 17:48
Lecture < 1 min.

Le projet de moratoire sur l’exploitation minière des grands fonds polynésiens sera prochainement transmis à l’Assemblée de la Polynésie française (APF).

Sur proposition du Président de la Polynésie française et après avis du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) rendu le 2 septembre dernier, le Conseil des ministres a validé la transmission à l’Assemblée de la Polynésie française (APF) d’un projet de moratoire sur l’exploitation minière des grands fonds polynésiens.

Lire aussi > Le CESEC vote pour un moratoire sur l’exploitation minière des grands fonds marins

Ce projet de moratoire, qui prend la forme d’une déclaration solennelle, permet à la Polynésie française de se positionner fermement en faveur de la protection et la gestion durable de ses espaces et de ses espèces. Il engage par ailleurs le Pays dans une stratégie d’acquisition de connaissances, scientifiques et traditionnelles, afin d’en inventorier et cartographier les composants.

Dans ce cadre, le Président a insisté sur la nécessité de poursuivre les actions mises en place pour remettre, sur toutes les cartes, les noms vernaculaires des sites polynésiens.