vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

L’Autorité de la Grande barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique

Publié le

L'autorité de gestion de la Grande barrière de corail s'est démarquée du gouvernement conservateur australien pour réclamer "les actions les plus fortes et les plus rapides possibles" contre le changement climatique afin de sauver le site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité.

Publié le 19/07/2019 à 10:59 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

L'autorité de gestion de la Grande barrière de corail s'est démarquée du gouvernement conservateur australien pour réclamer "les actions les plus fortes et les plus rapides possibles" contre le changement climatique afin de sauver le site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité.

L’Autorité du parc marin de la Grande barrière de corail, un service gouvernemental, écrit dans une étude publiée cette semaine qu’il faut réduire de manière urgente les émissions de gaz à effet de serre, à la fois en Australie et dans le monde, pour protéger l’immense récif corallien.

La hausse de la température de l’eau liée au changement climatique a eu des effets dévastateurs sur de vastes étendues de la Grande barrière, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 et qui s’étend sur environ 2 300 kilomètres le long de la côte nord-est de l’Australie. Elle a subi en 2016 et 2017 deux épisodes de blanchissement sans précédent de ses coraux. Les émissions australiennes de gaz à effet de serre ont augmenté ces quatre dernières années et le gouvernement conservateur récemment réélu soutient le gigantesque secteur minier du pays.

Canberra a renoncé à inscrire dans la loi les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre inscrits dans l’accord de Paris de 2015. Les spécialistes doutent que l’Australie parvienne à les réduire de 26-28% par rapport aux niveaux de 2005 pour 2030 comme promis. L’Autorité de la Grande barrière prévient cependant que “seules les actions les plus fortes et les plus rapides en matière de changement climatique pourront réduire les risques et limiter les répercussions du changement climatique sur le récif”“Des pertes supplémentaires de coraux sont inévitables et peuvent être minimisées en limitant au maximum l’augmentation des températures mondiales”, dit le rapport.

Si les émissions se poursuivent à leur rythme actuel, les épisodes de blanchissement pourraient se produire deux fois par décennie aux environs de 2035 puis devenir annuelles vers 2050. “Si le blanchissement devient plus fréquent et plus intense, les récifs n’auront pas assez de temps pour se remettre et se maintenir en tant que systèmes dominés par les coraux”.

SourceAFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires