mardi 22 juin 2021
A VOIR

|

La French Tech Polynésie représentée au CES à Las Vegas

Publié le

Une technologie au service de l'environnement et de la préservation des îles. C'est pour expliquer cette démarche que la déléguée de French tech Polynésie s'est exprimée ce mercredi au CES de Las Vegas.

Publié le 08/01/2020 à 14:49 - Mise à jour le 10/01/2020 à 9:20
Lecture 2 minutes

Une technologie au service de l'environnement et de la préservation des îles. C'est pour expliquer cette démarche que la déléguée de French tech Polynésie s'est exprimée ce mercredi au CES de Las Vegas.

L’innovation pour et par les îles dans le but de préserver la biodoversité : c’est ce que souhaite développer l’association Digital Festival Tahiti devenue French Tech Polynésie. Ce rassemblement d’entreprises innovantes est membre depuis avril dernier, de la French tech, l’un des plus grands réseaux international de l’innovation.

Cette année, pour la première fois, la communauté polynésienne innovante est représentée au Village francophone du CES de Las Vegas, le plus grand événement mondial de l’innovation, avec plus de 4500 exposants et environ 200 000 visiteurs. “On remercie le Village Francophone d’avoir invité la Polynésie pour représenter les îles pour la première fois au CES de Las Vegas. Et l’idée c’était de venir présenter la nouvelle dynamique impulsée par la French Tech Polynésie (…) L’objectif de French tech Polynésie c’est de déployer la “Tech4islands”, une dynamique d’innovation pour et par les îles, pour répondre à nos problématiques d’îles, à savoir la préservation de nos océans, de nos biodiversités, la gestion de nos ressources mais aussi, c’est un problème que tous les tavana, la gestion des déchets dans les îles éloignées, mais aussi développer le smart tourisme, un tourisme plus éco-responsable”, explique Muriel Pontarollo, déléguée générale de French Tech Polynésie, interrogée lors de sa présentation à Las Vegas.

Le but est de déployer des solutions innovantes à partir de la Polynésie mais aussi de trouver des solutions à l’extérieur pour des problématiques spécifiques aux îles. Dans ce but, une première édition du concours Tech4Islands a été organisée l’année dernière dans le cadre du Digital festival Tahiti. Biocéanor, une solution de station météo sous-marine, avait remporté le grand prix. Le prix spécial Outre-mer avait été attribué à Kevin Besson pour LeadBees, la ruche connectée.
Une nouvelle édition de ce concours se prépare. Elle sera lancée en mars.

Avec ce premier pas de la Polynésie au CES, on peut imaginer que l’an prochain, ce sont non pas des représentants de la communauté qui feront le déplacement aux Etats-Unis, mais bien des entreprises du fenua, avec leurs produits, afin de toucher un public international.

infos coronavirus