jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

La carcasse de baleine, élément vital des écosystèmes océaniques

Publié le

Le 12 août, Mao Mana Foundation et l'Association Oceania autorisées par la DIREN ont répondu à un signalement de carcasse de baleine à bosse dans le lagon de Maatea. Le remorquage de la carcasse vers le large est fondamental dans la préservation de l'écosystème, notamment pour les requins tigres et les animaux des fonds marins.

Publié le 24/08/2022 à 10:05 - Mise à jour le 24/08/2022 à 10:05
Lecture 2 minutes

Le 12 août, Mao Mana Foundation et l'Association Oceania autorisées par la DIREN ont répondu à un signalement de carcasse de baleine à bosse dans le lagon de Maatea. Le remorquage de la carcasse vers le large est fondamental dans la préservation de l'écosystème, notamment pour les requins tigres et les animaux des fonds marins.

Des requins citron, des requins de récif à pointe noire et des requins nourrices ont été aperçus à proximité de la carcasse mais n’ont pas été observés en train de se nourrir. La carcasse avait déjà subi des prédations de la part de grands requins, l’espèce supposée est le requin tigre en raison de la forme et du diamètre des morsures, avant l’arrivée de la carcasse dans le lagon sur le récif peu profond.

Lire aussi : Moorea : un baleineau mort évacué du lagon, appel à la prudence jusqu’à dimanche 14 août

Dans le but de prévenir les interactions négatives entre l’homme et le requin et de promouvoir la sécurité de la communauté, la carcasse a été remorquée hors de la passe de Haumi jusqu’à une distance de 7,25 km au large. Comme la première observation de la carcasse a eu lieu le 11 août, l’odeur de la carcasse saturait le lagon et émanait jusqu’à la passe voisine depuis environ 24 heures.

Lors du remorquage, l’immense quantité d’huiles et d’odeurs qui s’échappent naturellement de la carcasse pendant le processus de décomposition a laissé une ligne visuelle en surface depuis la passe de Haumi jusqu’à l’emplacement final au large. Deux requins tigres mâles (2,7m et 3,4m) ont été observés suivant le navire remorquant la carcasse.

Les requins tigres n’étaient pas présents dans le lagon ou la passe, mais patrouillaient dans les eaux extérieures au large. Une fois que le navire a atteint l’emplacement final au large, une incision a été faite dans la cavité corporelle pour libérer les gaz afin de couler la carcasse. En la consommant, les requins remplissent leur rôle très important pour l’équilibre de l’écosystème marin.

La carcasse n’est restée que partiellement exposée à la surface lors du retour du navire vers la côte, tandis que les requins ont pu poursuivre leur rôle écologique sans être dérangés.

Les baleines mortes sont un événement vital pour la distribution des nutriments dans les écosystèmes océaniques. La carcasse peut rester au fond de l’océan pendant des années et constitue une oasis écologique, là où les ressources sont très limitées.

infos coronavirus