jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Koha, le nouveau chien détecteur de rats de Rimatara

Publié le

Privé depuis plus d’un an de chien détecteur de rats noirs, Rimatara a accueilli la semaine dernière Koha, le nouveau protecteur de la biodiversité de l’île. Il succède à Whisky, décédé en 2020. Sa mission : préserver la richesse naturelle de Rimatara, le 'Ura.

Publié le 30/07/2021 à 15:57 - Mise à jour le 30/07/2021 à 15:57
Lecture 2 minutes

Privé depuis plus d’un an de chien détecteur de rats noirs, Rimatara a accueilli la semaine dernière Koha, le nouveau protecteur de la biodiversité de l’île. Il succède à Whisky, décédé en 2020. Sa mission : préserver la richesse naturelle de Rimatara, le 'Ura.

Koha signifie “cadeau” en maori. Il est arrivé à Rimatara depuis la Nouvelle-Zélande. Un temps intimidé par son nouvel environnement et aussi perturbé par le voyage, l’animal prend rapidement ses marques. Le nouveau chien a pour mission de dénicher les rats noirs, véritables dangers pour le ‘Ura, l’oiseau endémique de l’île de Rimatara.

“Maintenant que le chien est arrivé aujourd’hui, nous sommes très soulagés. Ca allègera le travail des personnes de Rima ‘Ura qui sont constamment sur le terrain afin de préserver au maximum cette île de l’arrivée du rat noir”, explique Artigas Tehoa Hatitio, le maire de Rimatara.

Koha devra inspecter chaque bateau et conteneur qui peut abriter le rat noir, tel son prédécesseur Whisky. C’est grâce à la mobilisation de la population et de la municipalité que l’association Rima ‘Ura a pu acquérir ce débusqueur de rats. 2 millions de Fcfp auront été nécessaires pour acheminer ce chien sur l’île de Rimatara.

Le ‘Ura, oiseau emblématique de Rimatara.

“Quand le bateau arrive, c’est par là surtout que le rat peut arriver. Le chien pour retrouver ce rat noir est essentiel. C’est vraiment un oiseau magnifique. Je pense que c’est notre devoir de protéger cet animal. Si nous ne sommes pas capables de protéger cet oiseau, nous ne sommes pas capables de nous protéger nous-mêmes”, pense Alexis, un touriste de passage à Rimatara.

Après la perte de Whisky, Koha a d’ores et déjà conquis le cœur de la population de l’île. La protection du ‘Ura ne sera pas son seul impératif, il s’attèlera également à éloigner les rats des exploitations agricoles.

infos coronavirus