dimanche 1 août 2021
A VOIR

|

Importer une micro-guêpe pour lutter contre la mouche blanche

Publié le

Le Conseil des ministres a donné un avis favorable à l’importation d’une micro-guêpe Eretmocerus hayati en Polynésie française pour lutter contre la mouche blanche.

Publié le 07/04/2021 à 16:30 - Mise à jour le 07/04/2021 à 16:30
Lecture < 1 min.

Le Conseil des ministres a donné un avis favorable à l’importation d’une micro-guêpe Eretmocerus hayati en Polynésie française pour lutter contre la mouche blanche.

Suite à l’avis favorable du comité consultatif pour la biosécurité, le Conseil des ministres a donné un avis favorable à l’importation d’une micro-guêpe Eretmocerus hayati en Polynésie française qui permettra un moyen de lutte biologique contre la mouche blanche.

Cette décision s’inscrit dans la démarche de la vice-présidence, ministère de l’Agriculture, et de la direction de la Biosécurité, tendant vers moins de pesticides et plus de méthodes alternatives comme la lutte biologique.

L’aleurode du tabac Bemisia tabaci, couramment appelé mouche blanche, est l’un des ravageurs les plus importants des cultures, notamment maraîchères (tomates, concombres, choux, haricots…). Les agriculteurs rencontrent des difficultés pour contrôler ce ravageur très prolifique sous nos latitudes. La lutte est essentiellement chimique (traitements hebdomadaires), mais elle n’est pas satisfaisante, car des phénomènes de résistance apparaissent rapidement. De plus, aucun ennemi naturel ne contrôle de manière efficace ce ravageur en Polynésie française.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :

– Délégation au développement des communes : soutien aux investissements des municipalités
– Projet de hub pour les pêcheries internationales du Pacifique Sud-Central
– Définition de différents types d’élevage de poules pondeuses
– Perspectives de développement des centrales hybrides
– Plan de relance 2021-2023: 500 millions Fcfp pour les opérations en capital-investissement de la SOFIDEP
– Indice des prix: baisse de 0,4% en mars
– Quotas d’importation de viande de porc
– Subvention au profit de l’OPH pour une viabilisation de parcelles à Fakarava et réalisation d’études pour l’opération « village des pêcheurs Hotuarea »
– Préparation à la réouverture des frontières: remobilisation des professionnels du tourisme sur les protocoles sanitaires
– Séminaire des guides sanitaires
– Concert Tu’iro’o
– Bilan du séminaire des responsables administratifs et engagements: faire simple
– Adhésion au GIPED et mise en place du numéro de téléphone 119

infos coronavirus