lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Environnement : éveiller les consciences pour protéger l’océan

Publié le

L'environnement est à l'honneur tout au long de cette semaine qui s'inscrit dans la continuité de la journée mondiale de l’océan, célébrée le 8 juin. Après un atelier de sensibilisation et d’échanges sur la protection des océans vendredi, Sea Shepherd Tahiti a appelé la population à se mobiliser autour d'un ramassage de déchets à Arue.

Publié le 12/06/2021 à 16:42 - Mise à jour le 13/06/2021 à 12:26
Lecture < 1 min.

L'environnement est à l'honneur tout au long de cette semaine qui s'inscrit dans la continuité de la journée mondiale de l’océan, célébrée le 8 juin. Après un atelier de sensibilisation et d’échanges sur la protection des océans vendredi, Sea Shepherd Tahiti a appelé la population à se mobiliser autour d'un ramassage de déchets à Arue.

Ce samedi, c’est un ramassage de déchets qui a réuni les écologistes. Objectif : agir directement pour la préservation de la bonne santé de l’océan. Avec la commune, ils étaient une vingtaine de volontaires à répondre à l’invitation de Sea Shepherd Tahiti. Les éco-militants ont couvert toute la plage publique de Arue, depuis le beach house jusqu’à La Fayette. Bouteilles, sachets et divers plastiques, mais aussi des cannettes, des bouteilles en verre, et le nouvel arrivé qu’est le masque anti-covid.

Même si la plage est régulièrement nettoyée par de nombreuses associations, près de 500kg de déchets ont été ramassé. Un constat alarmant, comme le dénonce Vincent Rivage, trésorier de Sea Shepherd Tahiti.

“On a toujours tendance à dire que les déchets viennent d’ailleurs mais là, on l’a vu, les déchets sont principalement des déchets qui viennent d’ici. La population utilise la plage et oublie qu’en fin de compte, ils sont pas chez eux. Ce serait bien qu’il y ait un réel éveil des consciences. On est content de venir à la plage et d’avoir une plage propre, et bien quand on repart, on la laisse comme quand on est arrivé. Ce serait l’idéal”.

infos coronavirus