samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Des savons et shampoings solides made in fenua

Publié le

Les savons et shampoings solides sont aujourd’hui commercialisés un peu partout en Polynésie française. Fabriqués à partir d’ingrédients naturels, ces produits artisanaux parfois certifiés "biologiques" sont bons pour le corps, mais aussi pour l’environnement.

Publié le 11/01/2020 à 10:47 - Mise à jour le 14/01/2020 à 10:01
Lecture 2 minutes

Les savons et shampoings solides sont aujourd’hui commercialisés un peu partout en Polynésie française. Fabriqués à partir d’ingrédients naturels, ces produits artisanaux parfois certifiés "biologiques" sont bons pour le corps, mais aussi pour l’environnement.

Ils envahissent petit à petit les étals des commerces… les savons et shampoing solides ont la côte chez les particuliers comme chez les professionnels. Au fenua, les artisans sont nombreux. Titulaire du certificat d’artisan savonnier, Agathe confectionne des savons à froid. « J’ai eu un grand coup de cœur quand j’ai découvert le savon à froid. Je me suis renseignée et je me suis rendue compte que c’était bien meilleur pour la peau et donc je me suis formée par la suite auprès de professionnels » nous explique-t-elle.

Beurre de karité, huiles végétales biologiques extraites à froid, huiles de coco, huiles essentielles, argiles, et plantes de l’île sont quelques-uns des ingrédients naturels utilisés dans la composition de ces produits.

Des produits qui sont aussi utilisés dans certains des soins prodigués par des professionnels du cheveu. « Ils apportent tous les bienfaits que le cheveu a besoin en matière d’hydratation, de nutrition, d’éclat du cheveu… » précise Christine Pambrun, coiffeuse.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Et outre les bienfaits pour l’organisme, ces savons sont écologiques. Leur composition et leur conditionnement sont pensés pour ne pas nuire à la nature. « Ces dernières années, il y a une grosse prise conscience des gens qui veulent retourner à un mode de vie un peu plus sain, et qui sont dans l’optique de se préserver eux et l’environnement » poursuit Agathe.

Leur prix de vente est certes plus élevé qu’un produit classique vendu en grande surface, mais ils s’épuisent moins vite. Il faut compter environ un mois pour un pain de savon et l’équivalent de trois flacons pour la demi-sphère de shampoing.

infos coronavirus