samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Des ateliers pour devenir éco-citoyens à Raiatea

Publié le

Durant la semaine européenne de réduction des déchets (SERD), les particuliers, associations, entreprises ou encore les établissements scolaires, mettent en place des projets afin de réduire leurs déchets. De son côté, le lycée professionnel de Uturoa a présenté des ateliers qui pourraient faire du bien à l’environnement.

Publié le 23/11/2019 à 15:10 - Mise à jour le 23/11/2019 à 15:32
Lecture 2 minutes

Durant la semaine européenne de réduction des déchets (SERD), les particuliers, associations, entreprises ou encore les établissements scolaires, mettent en place des projets afin de réduire leurs déchets. De son côté, le lycée professionnel de Uturoa a présenté des ateliers qui pourraient faire du bien à l’environnement.

Le dynamisme de ces lycéens de Uturoa est un exemple. Depuis des semaines déjà, élèves et professeurs travaillent pour élaborer des moyens simples et concrets pour réduire au maximum la production de déchets. « On a le bac à savates, les poubelles de tri, la cuisine des déchets, le compostage… parce qu’en parallèle, on fait aussi un jardin potager. (…) On travaille pour le développement durable. Donc il faut vraiment éduquer les élèves au développement durable » explique Evelyne Derriennic, professeure.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans un atelier, le plastique et autres contenants synthétiques sont remplacés par des fibres végétales ou du tissu réutilisable, une bonne idée pour envelopper les cadeaux. On apprend également à éviter le gaspillage alimentaire avec la cuisine des épluchures.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Certains détritus retrouvent une seconde vie dans un atelier de travaux manuels. Tout comme des savates usagées en caoutchouc récoltées dans des bacs confectionnés avec du bois de récupération, pour pouvoir les recycler. Les savates seront ensuite envoyées à Tahiti, pour une association de travailleurs handicapés, où ils transformeront les savates en petits objets.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les élèves en métallerie ont quant à eux présenté leurs collecteurs de détritus qui seront installés sur la cité scolaire. L’idée est de réduire le nombre de déchets encore trop présents aux abords des routes et dans la cour.

Lire aussi : Semaine européenne de réduction des déchets : le programme en Polynésie

Ce projet n’est qu’une suite logique pour cet établissement qui ambitionne de décrocher le label « éco-lycée ». Si tout se passe bien, le dossier sera soumis en juin 2020.

infos coronavirus