samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Publié le

Les dépôts sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

Publié le 24/09/2020 à 16:48 - Mise à jour le 24/09/2020 à 16:56
Lecture 2 minutes

Les dépôts sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

En bordure de route, dans un quartier résidentiel de Pamatai, on aperçoit un entassement de déchets en tout genre. Les policiers municipaux traquent les pollueurs. « On a trouvé des enveloppes avec les noms, cela va nous permettre de retrouver ces personnes et leur dire qu’on a retrouvé leurs ordures, et on va les prévenir que le dépôt d’ordures sauvages, c’est une infraction » explique Gilles Tetokan policier municipal de Faa’a.

Derrière ces dépôts sauvages : des riverains. Pourtant, ils s’en défendent et dénoncent des dysfonctionnements dans la collecte des ordures ménagères à Faa’a. « Au début, ce n’était que des déchets verts et ils étaient ramassés et ça s’est arrêté on ne sait pas pourquoi. Le tas a commencé à grossir et les gens ont mis dessus des encombrants qui n’ont rien à faire là. Il faut que la commune fasse aussi sa part de boulot » nous dit un particulier.

« Aujourd’hui, nos camions tombent en panne car le nombre de déchets est beaucoup plus important. (…) Et le service public ne peut pas tout faire : séparer les encombrants des déchets verts, c’est déjà quelque chose que la population peut faire » déclare Roland Bopp, directeur du service public industriel et commercial de Faa’a.

Faire de la nature une poubelle est devenu un fléau pour beaucoup de communes. À Faa’a, aucun quartier n’est épargné. Et ces incivilités coûtent cher à la collectivité. Les dépôts sauvages mobilisent du personnel pour les retirer et nettoyer les saletés au sol. La tournée de la brigade verte a pour but de responsabiliser les citoyens et ainsi réduire de moitié le poids de leurs déchets annuels.

8 000 nouveaux bacs seront distribués avant la fin de cette année à Faa’a. Et gare aux pollueurs : à compter du 1er janvier 2021, tout contrevenant risquera une amende de 13 550 Fcfp.

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.