lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Cinq camions de déchets électroniques collectés à Pirae

Publié le

Une collecte gratuite d’appareils électroniques a été organisée ce samedi matin à la mairie de Pirae. Au terme de l’opération, cinq camions ont été remplis. La prochaine collecte aura lieu dans deux semaines à Papeete.

Publié le 10/08/2019 à 16:21 - Mise à jour le 14/08/2019 à 10:13
Lecture 2 minutes

Une collecte gratuite d’appareils électroniques a été organisée ce samedi matin à la mairie de Pirae. Au terme de l’opération, cinq camions ont été remplis. La prochaine collecte aura lieu dans deux semaines à Papeete.

Ils ont été plus de 250 personnes à participer, ce samedi matin à la mairie de Pirae, à la collecte gratuite d’appareils électroniques organisée par Fenua Ma.

Imprimantes, télévisions, écrans, tours d’ordinateur, radios et autres appareils hors d’usage ont rempli les cinq camions mis à disposition pour cette opération.

La pesée ne sera faite que lundi, mais le directeur de Fenua Ma, Benoît Layrle, estime à entre 7 et 8 tonnes le poids du matériel récolté.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les précédentes opérations de ce type ont permis à Fenua Ma de récupérer, depuis fin juin, 21,86 tonnes de déchets électroniques pour 896 visiteurs. Dans le détail, il s’agit de 6,34 tonnes pour 435 visiteurs à Papeete ; 5,82 tonnes pour 202 visiteurs à Punaauia ; 4,78 tonnes pour 111 visiteurs à Papara ; 1,36 tonne pour 40 visiteurs à Taravao ; et 3,56 tonnes pour 108 visiteurs à Mahina.

La prochaine collecte éphémère aura lieu dans deux semaines à Papeete. Le lieu exact sera donné d’ici peu sur la page Facebook de Fenua Ma.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ces collectes gratuites sont possibles grâce à un financement du Pays à hauteur de 30 millions de Fcfp. Une fois ces déchets récoltés, ils seront conditionnés pour être acheminés vers la Nouvelle-Zélande. Là-bas, ils seront triés puis démantelés pour récupérer ce qui peut être recyclé.  

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.